John Ellis Hare



John Ellis Hare (Toronto, Ontario 1933-18 avril 2005 Ottawa) est un professeur, historien de la littérature et critique littéraire. En 1955, il obtient un Bacc à l’Université Laval, une maitrise en liguistique en 1962 et un doctorat en linguistique en 1971.

Hare devient un collaborateur de l’historien de la Beauce, l’abbé Honorius Provost, archiviste au Petit Séminaire de Québec. Par exemple, Hare et Provost publient une bibliographie sommaire sur la vallée de la Chaudière.

En 1959, il est chargé de cours au Séminaire de Québec, à l’Université Laval et à l’Université d'Ottawa, au Département des lettres françaises. En 1966, il devient professeur et, en 1996,  on l’honore à titre de professeur émérite.

En 1967, Hare participe à la fondation du Groupe de recherche sur l'histoire du Canada. Depuis 1970, au The Ottawa Citizen, il signe une: chronique des activités théâtrales françaises et en 1985, John Hare est responsable d’une chronique mensuelle des livres français

Publications : Les Patriotes, 1830-1839, 1971, La Pensée socio-politique au Québec, 1784-1812, 1977  En collab. : Les Imprimés dans le Bas-Canada, 1801-1810, 1967 (médaille Marie-Tremaine, 1973);Dictionnaire pratique des auteurs québécois, 1976; Histoire de la Ville de Québec, 1608-1871, 1987; Joseph Lenoir, Oeuvres (édition critique), 1988; Dictionnaire des auteurs de langue française en Amérique du Nord, 1989. Source : Dictionnaire des auteurs de langue française en Amérique du Nord, pages 666-667.

André Garant

Sources :

Collection John- Hare, P 125, Université d’Ottawa, Ontario

Photo de John Hare : Bulletin du CRCCF, volume 8, no 4, avril-mai 2005, page 5, Ottawa


Comments