Benjamin Demers, curé



Fils de Benjamin Demers et de Félicité Demers, il naît le 4 octobre 1848 à Saint-Romuald d’Etchemin. Retiré depuis 1905 au Pensionnat Saint-Louis-de-Gonzague, il y décède le 31 juillet 1919.

Ordonné prêtre en 1873 à Québec. Vicaire à Saint-Raymond 1873, préfet des études au Collège de Lévis 1874, vicaire à Pointe-aux-Trembles de Portneuf 1875, à Baie-Saint-Paul 1876, à Saint-Denis de Kamouraska 1877, chapelain à Grosse Isle et à Saint-Elzéar 1878, à Saint-Gilles 1880. Il devient curé de Saint-François-de-Beauce d’octobre 1886 à octobre 1892. Il poursuivra à Saint-Louis de Lotbinière et à Saint-Jean-Baptiste de Québec.

En 1891, le curé Demers publie la première monographie paroissiale de la Beauce, Notes sur la paroisse de St-François de Beauce. En 1981, à Beauceville, la Corporation Culturelle Rigaud-Vaudreuil réédite ce petit livre. Il aura aussi publié : La paroisse de Saint-Romuald d’Etchemin, La famille Demers d’Etchemin et Quelques notes sur la Pointe-aux-Trembles (Lotbinière).

Bibliographie:

Notes sur la paroisse Saint-François de Beauce (1891) réédité en 1981 par la corporation Rigaud-Vaudreuil.

La paroisse de Saint-Romuald d'Etchemin

La famille Demers d'Etchemin


Source: André Garant


Comments