COUPS DE CHAPEAU


Au fil du temps, on retrouve des personnages publics auréolés de succès…et d’autres vedettes de notre quotidien qui font et feront toujours du bien autour d’eux. Éternels oubliés, hommes et femmes au grand cœur,vous qui avez choisi parfois l’anonymat, Merci de vos engagements communautaires.
























             






















 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 






















                                                                                                                                                                                              

                                                                                


                                                                                                       










 







                                                                                                                                                                          

































































































































































































































À la fin octobre 2011, lors d
e la Soirée des Sommets du C.L.D. Robert-Cliche, la Ville de Beauceville remporte le titre du Sommet Rayonnement. Les causes : Marie-Philip Poulin, médaillée d’or olympique en 2010, Beauceville obtient une case au jeu du Monopoly en 2010, le développement domiciliaire prometteur, deux écoles secondaires hautement cotées (une privée et l’autre en enseignement international), modernisation des infrastructures municipales et la prochaine revitalisation du centre-ville. De plus, Beauceville est l’une des rares localités beauceronnes  enrichies d’un site complet sur son histoire locale.

http://www.beauce.tv/index.php?vId=2915


En 2005Éric Beaudoin de Beauceville étudie depuis deux ans au Collège Lester B.Pearson en Colombie Britannique. Cet ancien élève de la Polyvalente Saint-François est un des trente boursiers  parmi quatre mille candidats ayant appliqué à la Fondation canadienne des bourses du mérite. Éric a déjà fait du travail humanitaire au Guatémala,  dans le nord canadien et en Amérique centrale.

Parmi ses objectifs les plus chers, il veut faire sa médecine au Québec et œuvrer auprès de Médecins sans frontières.

Profession actuelle (2014) : Gestionnaire de projet en ressources humaines à l’Hôpital Montfort, Ottawa

Profil de carrière Membre exécutif: Business development and event coordinator à Emerging Health Leaders, stagiaire en administration des services de santé à L’Hôpital Montfort, Assistant de recherche en promotion de la santé cardiovasculaire et développeur de programme à Clinemetrica, Montréal

Études : Université de Montréal, Université d'Ottawa, Lester B. Pearson College of the Pacific - UWC

https://ca.linkedin.com/in/ericbeaudoin1


À Toronto, les 18-19 février 2005, une équipe de quatre confrères de la maîtrise en finances de l’Université de Sherbrooke termine en tête du Rotman International Trading Competition,opposant 24 universités du Canada, des États-Unis et de la Grande-Bretagne. Le 20 mars 2005, la même équipe remporte le championnat inter-universitaire canadien tenu à Montréal; de plus, Maxime Doyon se classe meilleur courtier individuel parmi 400 participants. Jérôme Lessarfait aussi partie de cette équipe gagnante.


En mai 2010, Vision Femmes, par l’entremise de la ministre Marguerite Blais reconnaît l’engagement dans son milieu de Renée Berberi : Conseillère municipale de Beauceville depuis novembre 2009, Mme Berberi est aussi impliquée auprès du conseil d’administration de la Table régionale en économie sociale ainsi que du CLD de Robert-Cliche en plus d’être administratrice au conseil de la Table des Aînés de Robert-Cliche.

Elle es  aussi dirigeante chez Desjardins au conseil de surveillance.

On se rappelle que Renée Berberi fut, en 1983, la présidente fondatrice des Avant-Gardistes de Beauce Inc. qui visait à informer davantage sur l’essor du Centre Hospitalier Régional de la Beauce. En 1994, elle sera de la fondation du Club Parentaide de Beauce-Centre, une structure  de support aux parents de jeunes enfants.

Inauguré le 4 juillet 2011, à Saint-Jules-de-Beauce, Vaho Aventure est un centre récréo-touristique majeur pour la région. Ouvert à l’année, il est le premier parc de sentiers aériens de Chaudière-Appalaches : 5 parcours, 64 épreuves sur 565 mètres en forêt. Voilà le fruit des efforts collectifs de la municipalité de Saint-Jules, de la Chambre de commerce locale et de Parentaide / Le camp les étincelles de la directrice générale Renée Berberi. Plusieurs partenaires financiers ont été mis à profit. Conseillère réélue en 2013.

 

Homme de théâtre, mais surtout grand passionné de cet art, Pierre Bernard a été l’âme directrice du Théâtre de Quat’ Sous de 1988 à 2000.  Durant ces 12 années, sa direction a porté le sceau de la rigueur, de l’audace et de l’éclectisme. Il a fait découvrir nombre de jeunes créateurs et d’univers jusque-là inexplorés.  Notons entre autres : Elvire Jouvet 40, La Charge de l’orignal épormyable, Des Restes humains non identifiés…, Trainspotting, ainsi que les univers de Jean-François Caron, Serge Boucher, Brad Fraser et George F. Walker - avec quatre pièces de la série Motel de passage.  Sa première mise en scène, en 1992, Traces d’étoiles, de Cindy Lou Johnson, lui vaut une nomination comme Révélation de l’année aux Prix de la Critique. Suivie de deux autres grands succès : Variations sur un temps, de David Ives et L’Enfant-Problème, de George F. Walker - Masque de la  Production Montréal, en 2000.

En 2000, Pierre Bernard se joint à l’équipe de Juste pour Rire, à titre de dépisteur de talents et de directeur artistique, alors qu’il donne à voir Arturo Brachetti, et la troupe de flamenco de Maria Pagès.  Suite à quoi, en 2004, il se voit confier la direction artistique du Volet théâtre où il présente, notamment, l’immense succès Le Mystère d’Ima Vep, une mise en scène de Martin Faucher, qui semble multiplier tournées et reprises, ainsi que Tout Shakespeare pour les nuls, une mise en scène de Jean-Guy Legault.  Ces deux spectacles ont remporté le Masque dans la catégorie Théâtre privé deux années consécutives. Toujours à Juste pour Rire, son travail de metteur en scène, en collaboration avec Michel Ledoux pour le spectacle de l’humoriste André Sauvé en 2008 a connu un franc succès auprès du public et s’est vu récompensé de l’Olivier de la meilleure mise en scène (2009).

Depuis 2002, il œuvre également à l’École nationale de théâtre, tour à tour comme conseiller dramaturgique, professeur, juré, directeur d’acteurs et coach en mise en scène.

En 2007, il joue dans la production Nager en surface, du Théâtre de l’Opsis, sous la direction de Serge Denoncourt; celui-là même qu’il avait dirigé quelques années auparavant dans Juste la fin du monde, pièce dont ils co-signaient la mise en scène.  De plus, Denys Arcand, à qui il avait offert une première mise en scène au théâtre avec Les Lettres de la religieuse portugaise, lui a proposé de faire partie de la distribution de son plus récent film, L’Âge des ténèbres.

En mai 2009, Pierre Bernard reçoit l’Olivier pour la mise en scène du spectacle de l’humoriste André Sauvé. Pierre Bernard est le fils de Léandre Bernard (1919-1996)et de Madeleine Lacasse (1925-1992), autrefois de Beauceville. Source: Simard Denoncourt.

Fils de Victor Bolduc (1927-) et de Monique  Toulouse (1929-2014), Christian Bolduc LL.B., CFRE, est directeur de collecte de fonds (CFRE), attesté par l’Association of Fundraising Professionals (AFP). Christian est aussi un entrepreneur-athlète de l’École d’entrepreneurship de Beauce (EEB) et il a suivi des formations de perfectionnement à la Fund Raising School de l’Université d’Indiana.

Avocat de formation et membre du Barreau du Québec, il fait ses débuts dans la collecte de fonds à Montréal en 1995, puis devient cofondateur du cabinet Jean Robert Nolet & Associés en 1999, que l’on connait aujourd’hui sous le nom de BNP Stratégies Gestion philanthropique, dont il est associé et président directeur général. 

Soucieux de développer l’excellence des pratiques et une saine gouvernance chez les organismes œuvrant en philanthropie, Christian a fait partie du Comité de normalisation sur la gouvernance et les bonnes pratiques de gestion mis en place en 2011 par le Bureau de normalisation du Québec. Il a été également administrateur de l’Association des professionnels en gestion philanthropique (APGP) de 2009 à 2013, il fait partie du jury du concours Personnalité 1er cycle universitaire de Forces Avenir et est administrateur de la Fondation Jasmin-Roy. En 2012, Christian a reçu la médaille du Jubilé de diamant de la Reine en reconnaissance de ses contributions et réalisations.

Source : http://www.consultantsbnp.com/notre-mission

 

Fils de Yvan Bolduc et de Colette Thifault, le journaliste Guy Bolduc (1969-) reçoit la médaille de l'Assemblée nationale du Québec pour son dévouement auprès des enfants dysphasiques et autistes : c’est l’apothéose de son Odyssée en vélo. En juillet 2007, il démissionne de son poste de chef d'antenne à LCN et TVA. remporte, en 1996, le premier prix de l'Association de la Presse Sportive du Québec, dans la catégorie Télévision Nouvelles. En avril 2000, Guy Bolduc a fait 6 000 kilomètres à vélo entre les villes de San Diego et Québec pour soutenir la cause des enfants dysphasiques et autistes. En mai 2000,il reçoit la médaille de l'Assemblée nationale du Québec pour son dévouement auprès des enfants dysphasiques et autistes : c’est l’apothéose de son Odyssée en vélo. En juillet 2007, il démissionne de son poste de chef d'antenne à LCN et TVA.

En novembre 2007, il annonce publiquement qu'il est en réflexion pour être candidat de l'Action démocratique du Québec dans le comté de Borduas aux élections provinciales de 200(?). En avril 2008, il décide après réflexion d'effectuer un retour dans les médias en tant qu’ animateur et présentateur des nouvelles.

En octobre 2008, la Ville de Beauceville a honoré Guy Bolduc dont la carrière dans les communications l’a mené sur les réseaux de télévision nationaux. En avril 2010, Bollé Communications remporte le titre d'entreprise de l'année dans la catégorie services lors du Gala Richelois. Guy Bolduc est président des entreprises Bolle Communications inc. et BO MARKETING inc.

En mars 2012, au Barcamp 5 de  New York, ces deux entreprises de Beloeil ont remporté le Prestashop Award, dans la catégorie Développement-Innovation.

Coup d’oeil sur sa carrière :

Fondateur de Bollé Communications maintenant B-367 et Wanos Formations,  Guy Bolduc est aussi conférencier, formateur, consultant, passionné des réseaux sociaux, du monde numérique et grand voyageur.

Présent dans le domaine des médias pendant plus de 20 ans, Guy Bolduc a su se bâtir un solide bagage de connaissances en travaillant plusieurs années à la télévision au Réseau TVA et à la Société Radio-Canada.

En 2008, Guy a décidé de se retrouver derrière la caméra et voilà qu’il connait maintenant beaucoup de succès comme entrepreneur et il n’y a pas une semaine qui s’écoule où il n’a pas de nouvelles idées

Entrepreneur né et petit fils d’un boulanger, il n’a jamais cru ceux qui ont dit qu’il était né pour un petit pain.

Guy a fait partie en 2015 de la cohorte 9 de l’École d’Entrepreneurship de Beauce.

Fille des Beaucevillois Victor Bolduc et de Monique Toulouse, Nicole Bolduc (1951-2011) est née le 8 juillet 1951. Elle est l’épouse de Paul Grand’Maison (1950-). Elle décède à Sherbrooke, le décembre 2011.

Nicole Bolduc, infirmière soignante et infirmière clinicienne spécialisée, a obtenu en 1986 un baccalauréat en sciences infirmières et, cinq ans plus tard, une maîtrise en sciences cliniques de l’Université de Sherbrooke. En 1993, elle est devenue professeure régulière au département des sciences infirmières de la Faculté de médecine et des sciences de la santé. Ses activités d’enseignement et de recherche ont principalement porté sur l’approche familiale, la collaboration interprofessionnelle, la fonction de consultation, les maladies chroniques ainsi que les approches d’adaptation et de réadaptation.

Madame Bolduc était appréciée de ses étudiantes et étudiants pour sa rigueur, sa générosité, son souci de la qualité toujours couplé à un soutien optimal et son expertise professionnelle et personnelle en regard des maladies chroniques.

Madame Bolduc était ardemment convaincue de la nécessité de la formation avancée dans sa discipline professionnelle. Elle a fait, dans les dernières semaines de sa vie, un don significatif à La Fondation de l’Université de Sherbrooke pour créer le Fonds de bourse Nicole-Bolduc pour la formation d’étudiantes et d’étudiants de maîtrise en sciences infirmières ayant un intérêt particulier pour l’intervention infirmière auprès de personnes vivant avec des maladies chroniques. À la suite de son décès, ses parents et amis ont versé un montant substantiel au fonds qu’elle avait créé afin d’appuyer et de soutenir ce projet qui lui tenait à cœur.

Source :

http://www.usherbrooke.ca/campagne-majeure/accueil/nouvelles/nouvelles-details/article/20169/

Fils d’Yvon Boulet et de Gaétane Gagnon, le Beaucevillois Dave Boulet 1975-) est détenteur d’un DEP en aménagement de la Faune (1992-1995) et d’un BAC en biologie de l’Université du Québec à Rimouski (1995-1998).

De 1995 à 2001, il devient directeur de la Pourvoirie du Lac Portage en Beauce. En 2002-2003, directeur du Parc national de Frontenac, à Lambton et y supervise une équipe de 45 personnes. En 2004-2005, directeur de la Réserve faunique Mastigouche, à Saint-Alexis-des-Monts.

Enfin, depuis 2006, Dave Boulet occupe la direction du Parc national d’Anticosti. Il supervise aussi les 24 chambres de l’Auberge de Port Meunier, voit aux opérations courantes de la Pourvoirie Sépaq Anticosti et dirige une équipe de 120 personnes. Cette pourvoirie est sans conteste la plus grande et de la plus importante pourvoirie au monde !  Un véritable paradis de chasse (chevreuils), de pêche (saumons et truites mouchetées) et de plein air.

À l’été 2011, Dave Boulet devient directeur des opérations de tout le réseau des Réserves fauniques du Québec.  Dave Boulet est toujours propriétaire d’une maison sur la 171e rue à Beauceville.  En 2016, Dave Boulet devient directeur des opérations du secteur faunique.

 

Muni d’un Bacc. en finances des Hautes Études Commerciales de Montréal et d’un MBA, obtenu à Bruxelles, Vincent Bourque, fils de Normand Bourque et de Priscilla Lacombe, devient conseiller financier de méga transactions. Chapeau à cet ancien élève de la Polyvalente Saint-François de Beauceville!

Durant près de dix ans, Vincent travaille en Investment banking pour Merrill Lynch & Co., dont il est vice-président et en charge du bureau de Montréal. C’était généralement des transactions d’au moins 500 millions de dollars. Il fait alors affaires avec des entreprises comme Alcan, BCE, Métro, Jean Coutu et le Canadien de Montréal.

En 2010, Vincent Bourque revient dans sa  Beauce natale avec son épouse et trois enfants. Ainsi, reçoit-il le prix Reconnaissance Anne-Marie Nadeau, accordé à un jeune qui décide de revenir faire carrière dans la Beauce.

Il occupe présentement les fonctions de vice-président et gestionnaire de portefeuilles à la Financière Banque Nationale de Saint-Georges.

En tant que vice-président et responsable du bureau de Montréal de Merrill Lynch, le Beaucevillois Vincent Bourque a conseillé de grandes entreprises à travers le monde pour des mégatransactions de fi nancement, fusion ou acquisition. La valeur totale des transactions sur lesquelles il a travaillé dépasse les 50 milliards de dollars !


« Nous visions des transactions transfrontalières de plus de 500 millions de dollars. » précise-t-il. Il a notamment été impliqué dans des dossiers touchant le Canadien de Montréal, Bombardier Récréatif, Jean Coutu, Alcan, etc. Il a depuis fait le choix « personnel et familial » de revenir dans sa région natale en tant que vice-président et gestionnaire de portefeuilles à la Financière Banque Nationale. C’est donc de Saint-Georges qu’il gère d’importants portefeuilles, dont plusieurs appartiennent à des Montréalais ou des Torontois.


Le 1er avril 2005, Lise Bouthillier et André Lafleur, propriétaires de la Maison d’Élyse, remportent le Prix Hébergement, catégorie gîte touristique, de la région Chaudière-Appalaches. 

En 2016, la Maison d’Élyse est le fier lauréat régional Chaudière-Appalaches des Grands Prix du Tourisme  Desjardins.

http://www.maisondelyse.com/

Fille de Michel Boutin et de Maryse Fortier,entrée en fonction le 8 juillet 2010, la Beaucevilloise Jessica Boutin verra à assurer la  permanence du Village des Défricheurs de Saint-Prosper. Elle assume aussi la responsabilité des communications et de la publicité.

Jessica Boutin possède une maîtrise en anthropologie et un baccalauréat en ethnologie avec spécialisation en muséologie, patrimoine et folklore. Elle a aussi une expertise en culture et tourisme. Bilingue, Jessica Boutin a à son actif une expérience dans le milieu vécue à Québec.Elle quitte cet emploi à l’été 2011.

Le 20 juin 2011, elle est remplacée par Karine Vachon-Soulard, native de Fossambault-sur-le-Lac.

Le 19 février 2005, Lucie Busque à Paul-Eugène et son conjoint de Saint-Georges, Mario Carrier, remportent à Montréal la 1re position lors d’une compétition de danse sportive dans la catégorie latin bronze 35 ans.Le couple de danseur Mario Carrier et Lucie Busque de Saint-Georges qui compétitionne en danse sportive style latin international dans la catégorie or et étoile d'or 35 ans et plus ont très bien performé lors de la compétition 'La Coupe du Prestige' tenue le 3 février 2007 à Montréal. Ils ont terminé en 2ième position remportant ainsi la médaille d'argent. Les danses qu'ils ont dû exécuter étaient le Cha Cha, la Rumba, la Samba, le Pasodoblé et le Jive. 

 

 

Le Centre d’imprimerie de la Chaudière de Beauceville a vu couronner une jeune finissante en infographie de 2003, Caroline Faucher. Le Mondial des métiers, tenu en Finlande en 2005, a décerné quatre médailles d’or en quatre compétitions à cette jeune de 19 ans originaire de Lac-Drolet.Le Mondial regroupait 800 finalistes provenant de 42 pays dans 39 métiers.

Ces artisanes (de moins en moins fermières) transmettent notre patrimoine, développent leur culture personnelle et s'impliquent dans diverses sphères socio-économiques. Bien sûr, on perpétue le sens artistique,  tradition oblige: tissage de catalogne, tricotage au crochet, etc. Les Cercles de Fermières sont issus de l'Ontario en 1868, tandis que le Québec emboîte le pas en janvier 1915.

Cet organisme communautaire est représentatif de valeurs artistiques et humaines véhiculées depuis bientôt cent ans à Beauceville.

On ne peut passer sous silence cette  note historique importante: le Cercle de Fermières de Beauceville naît le 7 mars 1916, ce qui en fait l'aîné de la Beauce et le sixième au Québec. Il célébrera bientôt ses 100 ans! La première présidente beaucevilloise fut Mme Arthur Roy alias Léa Roy à Siméon (1878-1960).

Au printemps 2005, propriétaire de l’École Transcendance, Annie Cliche (1975-), fille de Michel, devient l’une des six danseuses de la tournée canadienne de Rona-Star.

Enseignante en anglais à la Polyvalente Saint-François de Beauceville, elle est une fervente adepte du Zumba, un alliage de culture hispanophone, de rythme, de fête, et de danse.                                   

https://www.youtube.com/watch?v=9M1WamYlJsI

Originaire de Beauceville, fils de Gaston Cliche (1934-) et de Micheline Poulin (1936-), Michel Cliche  devient pilote militaire en 1988. Il est d’abord instructeur de vol à la 2e École de pilotage des Forces canadiennes. 

En 1991, il est muté au 436e escadron à Trenton en Ontario. Il pilote d’imposants avions-cargos CC 130 Hercules : en Éthiopie, à Chypre, au K oweit et en Europe. Il possède alors un carnet de vol de plus de 2800 heures.

En novembre 1992, Michel Cliche,  jeune capitaine de 27 ans déménage de la base de Trenton à Moose Jaw en Saskatchewan. Il va y débuter son entrainement sur un Tudor en vue de joindre la prestigieuse formation des Snowbirds, à titre de capitaine de 1992 à 1994. Il est assigné à titre de solo opposé.

Michel Cliche poursuivra sa carrière comme pilote à Air Canada.

2009 -  Le Gala du Mérite Sportif Beauceron intronise Noël Cloutier au Temple de la renommée du sport beauceron. Il y rejoint les Beaucevillois : Gilles Veilleux (1979), Paul-Henri Bernard (1987), Roland Cloutier (1990), Magella Busque (1992), Denis Cloutier (1997), Jean-Hugues Laflamme (1998), Hugues Veilleux (2001) et Gaston Roy (2004).  



 

 Gilles Veilleux (Favo) Paul-Henri Bernard Roland Cloutier Magella Busque Denis Cloutier Jean-Hugues Laflamme Hugues VeilleuxGaston Roy

Mûrissant l’idée depuis deux ans, Pierre Cloutier est chargé du projet ambitieux d’une journée hommage à des pionniers et à des  familles souches du Beauceville de jadis, couvrant la période de 1737 à 1791.

Secondé d’Andrée Roy, permanente du Comité Culturel et Patrimonial de Beauceville, de Michel M Mercier, administrateur du C.C.P.B., et de Gisèle Fournier, Pierre Cloutier est fier de cette journée spéciale du 12 juin 2011 : une messe commémorative à l’ancienne, le dévoilement d’un superbe  livre commémoratif de granit près de l’église, un banquet au Club de golf de Beauceville et la publication d’un livret historique sur ces pionniers par André Garant. Plusieurs participants étaient costumés pour cet événement mémorable, à saveur régionale…presque 275 ans après la fondation de la Nouvelle-Beauce en 1737.

Grâce à de généreux partenaires, le monument de granit gris et noir et le livre souvenirs soulignent les efforts de cinquante pionniers beaucevillois. Le 12 juin 2011, un coup de chapeau majeur dans le domaine culturel de Beauceville et de la Beauce.

-          Vice-président, président (choriste et soliste) du Carillon de la Chaudière

-          Responsable de la Choralie régionale à l’aréna de Beauceville (250 choristes)

-          Production de 25 émissions sur l’activité sportive sous l’appellation « Oxygène » (T.V.C.B.);

-          Président de la garderie « Au jardin de Dominique »

-          Société lyrique de la Nouvelle-Beauce : secrétaire (un an); Président du Comité musical (8 ans); Soliste et choriste (14 ans)

-          Responsable de la messe de minuit de Beauceville depuis 1995 (1995 à 2000 en collaboration avec Denys Duval)

-          Collaboration à la rédaction du livre « Beauceville,  1re Ville en Beauce », Chapitre « La voie musicale »

-          Membre du C.C.P.B. depuis 2006 -2011

-          Initiateur et responsable lors Journées de la Culture, de l’Hommage aux gens de l’ombre qui se sont démarqués dans le domaine culturel 

-          Responsable de la promotion de l’hymne « La Beauce » de William Chapman et Jean-Oram Lachance et de l’hommage à Marius Lessard

-          Responsable, en collaboration avec Renal Roy de la M.R.C., de la nomination de la salle de la M.R.C. Robert-Cliche : « Salle William Chapman » et distribution de 280 pochettes

           (livret littéraire par André Garant, cahier de musique Éditions  du Nouveau Théâtre Musical, entre autre) dans les 3 M.R.C. beauceronnes.

-        Initiateur et responsable du projet « Hommage aux familles souches de Saint-François- de-Beauce 1737-1791 », 12 juin 2011

-        Le 18 mai 2012, lors de la soirée La BeaucevilloisePierre Cloutier reçoit un trophée pour ce pertinent travail communautaire. Quant au CCPB, on lui décerne le  Lauréat réalisation  2011.

-         Le 15 juin 2013 Pierre Cloutier a reçu le prix, interprétation et diffusion pour l'organisation de Hommage aux familles-souches lors de la remise des prix du patrimoine.


Chantal Doyon, fille de Patrick Doyon et Anne-Marie Poulin, directrice au C.I.M.I.C. à Saint-Georges. Ensuite en  juillet 2010, elle devient directrice du développement international à la Commission Scolaire de la Beauce-Etchemin. Elle est aussi responsable de la promotion des programmes à l'international auprès des Commissions scolaires de Chaudière-Appalaches.

Elle fut directrice de la formation continue et développement international au Cegep Beauce-Appalaches. Chantal Doyon occupa aussi le poste de conseillère pédagogique au Service aux entreprises du Cégep Beauce-Appalaches.

Fils de Joseph-Adolphe Doyon dit Dodier alias Joseph Doyon (1879-1933) et de Florida Thibodeau (1883-1963) de Beauceville, Patrick Doyon dit le bijoutier est né le 11 octobre 1914. En 1947, il épousa Anne-Marie Poulin (1916-2006) à Joseph à Joseph à Ferréol..

Patrick Doyon est le frère de :Cécile(1904-1961), Adonia (1906-1965), Florian (1908-1977),Clarisse (1911-2003), Bella (1913-1995),Léopold (1917-1977) et Suzanne (1919-1982).

M. Doyon est un des membres fondateurs de la Jeunesse Ouvrière Catholique locale, de la  Corporation Culturelle Rigaud-Vaudreuil de Beauceville, de l’Association pour la Protection de l’Environnement du Lac Fortin. Il fut impliqué, entre autres, à titre de commissaire scolaire et de l’organisation de la  Caisse Populaire de Beauceville depuis 1934.

La Société du patrimoine des Beaucerons s’est enrichi du Fonds d’archives Patrick Doyon. En 2009, l’Association des Doyon d’Amérique le reconnaissait Membre bienfaiteur. Patrick Doyon, un conservateur et un promoteur de l’histoire beaucevilloise. Il décède le 19 mars 2015, âgé de 100 ans et 5 mois.

Photo:En 2009, Patrick Doyon et ses filles Lucie, Chantal et Brigitte. Photo: Ass. des Doyon d'Amérique

Patrick Doyon décède au Centre d'Hébergement de Saint-Georges-Ouest, le jeudi 19 mars 2015.

http://www.tvcb.ca/?vID=3955 27 septembre 2014

http://www.enbeauce.com/ 12 septembre 2014 Fête des cents ans de Patrick Doyon

 

Né à Beauceville, Charles Doyon (31-03-1916 / 10-03-1994) est le fils du sellier J. Edmond Doyon (Sigefroid Doyon et Desanges Lacombe). En 1959, il est aussi l’un des fondateurs du Club de golf de St-Georges. Charles Doyon opérera aussi l’Auberge Saint-Georges.

Fondé en 1956 sur la 1re avenue est à Saint-Georges-de-Beauce, le Restaurant Charles BBQ est une institution locale et même régionale. Ce resto jouxte plusieurs motels. Son fondateur est Charles-Édouard dit Charles Doyon, époux de  Jeannette Morin (1922-2005). Le Charles cesse ses activités le 14 novembre 2011, après 55 ans d’existence.

André Duval à Jacques, coiffeur dans la section culturelle (films, tv, théâtre), remporte, en novembre 2004, un trophée Gémeau pour son travail de coiffeur en chef de la série télévisée Grande Ourse. André recevra aussi un prix Génie pour le film  Grande 
Ourse, la clé des possibles. Ce Beaucevillois est celui qui fait rayonner ces belles têtes d’acteurs et actrices du cinéma québécois. Le passionné André Duval a œuvré dernièrement dans :

    -   Le film Le Vendeur avec Gilbert Sicotte.

    -   Un film de Benoît Pilon, Décharge, avec David Boutin et Isabel Richer.

En 2012, le film L’affaire Dumont retient les services du Beaucevillois  

France Duval, cette mezzo-soprano de grand talent commence sa carrière lyrique professionnelle en 1986. En 1989, elle cheminera dorénavent au sein du Duo lyrique Duval-Laplante.

En compagnie de son époux, le renommé baryton Bruno Laplante, elle parcourt le monde : Japon, Australie, Mexique, France, etc. Artiste polyvalente, France Duval compose, enregistre et enseigne le chant classique dans la région de Québec. Les deux filles du couple Duval-Laplante, Rosemarie et Mathilde, partagent souvent la scène avec leurs parents.       Photo: Louise Roy   

http://www.laplanteduval.com/  


                                                                                      Simon Fontaine


Un Beauceron coécrit un ouvrage sur la sécurité informatique

Un des grands enjeux des entreprises d’aujourd’hui est la sécurité informatique, un domaine trop souvent négligé par les dirigeants d’entreprises qu’elles soient petites ou grandes, selon le Beauceron spécialiste en sécurité informatique, Simon Fontaine.

La cybercriminalité est en hausse et elle a atteint des sommets en 2016. De grandes organisations ont été chamboulées par des attaques de pirates informatiques, dont la Commission scolaire des Appalaches, plus près de notre région. Des mesures de sécurité de plus en plus poussées doivent être mises en place afin de sécuriser les données sensibles des entreprises québécoises.

Originaire de Beauceville, le président et cofondateur d’ARS Solutions affaires et technologies, Simon Fontaine, a été sélectionné par CelebrityPress, un leader en publications technologiques, pour faire équipe avec des entrepreneurs de partout en Amérique du Nord afin de coécrire un livre intitulé Easy Prey – How to protect your business from data breach, cybercrime & employee fraud. Ce livre aborde les différents aspects de la cybercriminalité en entreprise.

M. Fontaine a écrit un chapitre intitulé Cybersécurité et systèmes informatiques en entreprise – Cibler, et investir judicieusement qui s’adresse aux dirigeants d’entreprises et à ceux qui gèrent les technologies de l’information (TI).

«Ce qui a de la valeur pour les dirigeants est très subjectif. Chaque entreprise est unique, tout comme sa sécurité. La plupart des audits de sécurité n’atteignent pas les buts escomptés et ne sont que des «copiés-collés». Conséquemment, les entreprises paient des frais non justifiés pour des résultats qui ne sont pas adaptés à leurs besoins et qui les font passer à côté de leur objectif premier qui est de sécuriser ce qui est le plus important», explique M. Fontaine par voie de communiqué.

Le chapitre de ce livre permet aux entrepreneurs de mieux comprendre les enjeux et d’arrimer les technologies aux besoins d’affaires et de minimiser les investissements inutiles. L’ouvrage inclut aussi un outil stratégique pour les comités de gestion qui permet de cibler les éléments essentiels à sécuriser et d’évaluer les impacts financiers qui leur sont liés.

Lors de sa sortie, le livre Easy Prey s’est classé best-seller dans trois catégories (Computers & Technology, Computer Viruses et Security & Encryption) sur Amazon. Le livre est disponible en anglais, mais une version française du chapitre a été réalisée. Celle-ci se retrouve sur le site web de ARS Solutions affaires et technologies.

Simon est le fils de Roland Fontaine et Ozianna Lacasse.

Source : Beauce Média

 Andréanne Huot andreanne.huot@tc.tc 



Fils de Louisda Fecteau et d’Adrienne Veilleux, Gilles Fecteau (1963 -) possède un C.V. fort éloquent. En 1986, il obtient son doctorat en médecine vétérinaire de l’Université de Montréal et y poursuit son internat en 1987. En 1993, il est résident en médecine des animaux de consommation à l’Université de Californie. Cette même année, il poursuit l’excellence avec un diplôme de l’American College of Veterinary Internal Medecine. Il occupe toujours un poste de professeur titulaire en sciences cliniques à l’Université de Montréal. Ses intérêts professionnels portent sur l’infectiologie, la gastroentérologie et la biochimie clinique.En 2004, le Dr Gilles Fecteau,Diplomate ACVIM, devient lauréat  du Prix d’excellence en enseignement de l’Université de Montréal dans la catégorie des professeurs titulaires. 


Natif de Thetford-Mines, le Beaucevillois Bernard Gagnon à Benoit fait partie de l’élite des grimpeurs québécois. En avril 2005, il s’attaque aux 6194 mètres du Mont Mc Kingley, le plus haut sommet de l’Amérique du nord. Aussi, l’Éverest est dans sa visée. Il est co-auteur de Guide des cascades de glace et voies mixtes du Québec des Éditions de la Randonnée. Il est le conjoint de l'ex-directrice des loisirs de Ville de Beauceville, Chantal Quirion.

André Garant, historien,  a reçu le 25 septembre 2009, des mains du député de Beauce-Nord, Monsieur Janvier Grondin, la Médaille de l'Assemblée nationale  pour l'ensemble de ses nombreux écrits depuis 35 ans.

Voir CV dans la chronique "Au temps Jadis"

Marie-Andrée Giroux aura œuvré plusieurs années au service des loisirs de la Ville de  Beauceville, section activités communautaires. Elle  devient la nouvelle directrice générale de la Fondation du cœur Beauce-Etchemin.  De la fin 2011, elle profitera pendant un an du mentorat du président démissionnaire actuel, Guy-Paul Côté. Bientôt réalité, le Pavillon du cœur occupe bien des énergies.

Cet organisme sans but lucratif a pris la relève de la Fondation du cœur Louis-Georges Fortin, fondé en 1980, sous l’initiative, entre autres, du cardiologue Richard Saint-Hilaire. Dépistage, information, prévention et exercice physique sont mis de l’avant pour aider les cardiaques et pulmonaires de la grande région. Élue conseillère de la ville de Beauceville en 2013.
 

Nicole Jolicoeur

Nicole Jolicœur est née à Beauceville.en 1947. Elle est la fille d'Ovide Jolicoeur à Gédéon (1911-1968) et de Berthe Grégoire à Honoré (1910-1995). Elle vit maintenant à Montréal et a enseigné à l'École des arts visuels et médiatiques de l'UQAM de 1990 à 2007. L'artiste détient une maîtrise en arts visuels de l'Université Rutgers (New Jersey, États-Unis). Son travail traverse plusieurs disciplines, notamment le dessin, la photographie, la vidéo, l'installation ainsi que l'écriture.»

Source :GalerieUQAM

Biographie :<http://www.nicolejolicoeur.com/>

Chronologie des œuvres :

<http://ccca.concordia.ca/artists/image_timeline.html?languagePref=fr&link_id=1845&artist=Nicole+Jolicoeur>

<http://www.youtube.com/watch?v=DRF-6Jat8JQ>


La soeur de Nicole, Hélène Jolicoeur, biologiste a écrit "Un clocher dans la forêt", qui fut l’inspiration  d’André Mathieu et sa Saga des Grégoire.

 

 

 


Karine Lagueux fait partie de la promotion 2003 du Conservatoire d'art dramatique de Montréal. Elle commence son parcours professionnel de belle façon en jouant à latélévision dans le téléroman de Victor-Lévy Beaulieu, Le bleu du ciel, puis en faisant partie de Vice caché, de Minuit le soir., 1-2-3…Géant, Mon meilleur ami, Mémoires vives, En 2009, elle joue dans La Shop,. À l’automne 2013, elle fait partie de la populaire série télévisée, Destinées. En 2014, elle est de la distribution de Le clan à la SRC diffusé à compter d'octobre 2015…et des publicités du fromage d’ici

Au cinéma, on a pu la voir dans Mémoires affectives et dans le long métrage Dans une Galaxie près de chez vous en 2007, Funkytown en 2010…et au théâtre dans À la recherche de la femme imparfaite en 2010.

À ses heures. elle est aussi auteure-compositeure et fait des premières parties d'artistes québécois dont Dumas. De plus, son groupe, Les cinq cassettes interprète des chansons variant du registre de Léo Ferré aux Bee Gees!  En 2011, elle projette un album de ses créations.

http://agencegoodwin.com/fr/artistes/karine-lagueux

Photo: Laurence Labbat


Gervais Lajoie : il fit carrière dans l’enseignement, la direction d’écoles et dans le Régiment de la Chaudière. Dès 1969, il est président de sa promotion de 1969, la dernière de l’histoire de l’École Normale de Beauceville. Très impliqué dans son milieu: Vice-président du Musée Marius-Barbeau, président du C.A de la Fondation Gabriel-Lajoie, président de l’Amicale du Régiment 

de la Chaudière, président du comité de réalisation de l’exposition permanente du Musée Marius-Barbeau de Saint-Joseph-de-Beauce, etc.

En 2009, l’historien André Garant reçoit la Médaille de l’Assemblée nationale suite à la suggestion de Gervais Lajoie et au responsable technique du dossier, Pierre Cloutier.Le 21 mai 2010, lors du Gala La Beaucevilloise, Gervais reçoit le Prix Mérite municipal, section développement culturel. Fruit de plusieurs années, en 2009, il écrit et dirige un collectif d'auteurs (Bernard Beauchemin, Raymonde Labbé, André Garant et Gervais Lajoie) qui publie un volume de plus de 600 pages sur la vie d'une écrivaine trop peu connue en Beauce, mais de renommée québécoise. La Fondation Gabriel-Lajoie édite cet ouvrage intitulé Madeleine Ferron, l'insoumise.
Co-auteur du volume ci-haut, Bernard Beauchemin (1946-2016) décède prématurément.

Jean Lessard, fils de Roger Lessard et Céline Nadeau, performe dans son domaine, le desing intérieur: réaménagement de bureaux, boutiques, hôtels, restaurants, cafétérias ou résidences privées. Jean de Lessard designer créatif est déjà récipiendaire de Commerce Design Montréal, Institut Design Montréal, Best Design Canada et membre distinctif de Info Design Canada. Il collabore également avec le nouveau Laville Magazine.

De prestigieux clients lui font confiance : Casino de Montréal, Loto Québec, Radio-Canada, UQUAM, etc. Ainsi, le très prestigieux International Property Awards, en association avec la Bloomberg Television de Londres, reconnaît le mérite de la firme montréalaise de Jean de Lessard en allouant deux  Best Interior Design in USA Awards à ses projets. Le Restaurant Kazumi Sushi Lounge ainsi que les bureaux de l’entreprise de marketing Upperkut sont alors primés.  Fin novembre 2010, en vue de recevoir ses prix, l’équipe se déplace pour le grand gala à Londres, en  Angleterre.

En 2012, dans le cadre de l’International  Property Award, la firme de Jean Lessard remporte le Best Interior Leisure design  pour le projet du restaurant montréalais Kinoya. Des demandes de publication affluent d’Argentine, du Brésil, de  Chine, de Corée, d’Espagne, de Grèce, de Hollande et de l’Elite Interior de Moscou.
2014:  2 des projets de Jean de lessard. designers créatifs sont finalistes au Best of Year Award 2014 @ New York 

2015 :Grands Prix du Design, agence PID, catégorie restaurant de 2000 pi2 et moins - Izakaya Kinoya - Montréal

Grands Prix du Design, agence PID, catégorie valorisation du bois en design intérieur - Izakaya Kinoya – Montréal

2016 : Grands Prix du Design, agence PID, Prix espace commercial de 1 600 pi2 ou moins - Poissonnerie Némeau - Lévis, Québec

Grands Prix du Design, agence PID, Prix espace commercial de plus de 5 400 pi2 - Uniprix Kieu Truong - Brossard, Québec


En octobre 1978, Roger Lessard met sur pied le journal mensuel Bonjour Beauce. Très impliqué dans les médias,M. Lessard occupe aussi la présidence de la TVCB de 1989 à 1991 et de 2002 à aujourd’hui. En 1980, lors de sa fermeture, il était devenu  un hebdomadaire.     Roger Lessard a aussi été administrateur du CCPB, des Compagnons de Léry et est  membre du Club Rotary.


Treize universités de l’est canadien ont participé aux Jeux inter-universitaires du commerce 2005. Andrée Maheux de Beauceville faisait partie de l’équipe gagnante de l’Université Laval. Elle est la fille de Carole Cloutier et de Pierre Maheux. Elle a aussi reçu le prix Madame ADM parmi 4000 élèves en administration.

Le populaire José Mathieu (1939-2016) est né à Québec le 26 juin 1939. Fils

De 1961 à 1980, au poste de radio CHRC de Québec, il anime la météo de façon théâtrale. Le ton employé pour décrire une tempête de neige en devenir apeure! Il a de qui retenir…On le surnomme Monsieur Tempête ou Panique Mathieu. Il y est reporter, directeur adjoint et directeur de l'information.


Par après, l'aventure des vols Appolo, tous couverts par José Mathieu, en accord avec la NASA. Directement du Cap Kennedy et du Manned Spacecraft Center de Houston, il  décrit les vols Appollo 13, 14,15, 16,17 et Skylab 1,2,3,4.


De 1970 à 1973, à ses frais et sur son temps de vacances annuelles, José Mathieu suit des cours de formation de recherche spatiale à Hunsville (Alabama) Pasadena(Californie) et Washington (DC). 


Enfin, José Mathieu a participé au vol expérimental Paris-Rio de l'avion Concorde. Le 21 janvier 2016, José Mathieu décède à ‘Hôpital Enfant-Jésus de Québec.


Le 24 avril 1965, à Québec, José Mathieu épouse Noëlla Cabana, fille d’Adrien Cabana et de Marguerite Fleury. En secondes noces, il marie Micheline Royer.


Fils de Réjean Mathieu et de Pauline Roy, Patrick Mathieu, de la Route Fraser, est né en 1975. Il s’apprêtait à poursuivre ses études collégiales, liées à la foresterie et à l'aménagement de la faune. C’est alors qu’il fonde en 1997 sa propre entreprise, MultiFaune. Patrick confie :

«Ma principale mission s'avère d'accompagner des gestionnaires de territoires fauniques, pourvoiries, ZECs, réserves, parcs, municipalités, etc... dans leurs efforts de valorisation de la ressource, afin d'assurer un développement et une exploitation durable de celle-ci et d'en maximiser la productivité.»

http://multifaune.info/dev/

https://www.facebook.com/pages/Multi-Fune/353324624805249 

Après une formation donnée par la Quality Deer Management Association, il  devient président de la section QDMA Chaudière-Appalaches. Patrick Mathieu continue :

«Par le biais de nos activités, nous souhaitons promouvoir une saine pratique de gestion et de récolte, afin de permettre au cerf d'exprimer son plein potentiel qualitatif …et non seulement quantitatif, telle que la gestion actuelle du ministère. Bref, j'œuvre à titre de conseiller faunique, spécifiquement en ce qui à trait à la valorisation des populations d'Ombles de fontaine et de cerfs de Virginie.»


Établi à Magog avec son épouse et leurs deux enfants, leur retour à Beauceville s’effectue en 2010. Il deviendra bientôt propriétaire unique de la terre ancestrale de ses grands-parents paternels, Gédéon Mathieu (1894-1972) et Suzanne Latulippe (1912-2008). Habitant à Québec, une des sœurs de Patrick, souhaite revenir sur la terre ancestrale. Afin que sa sœur Claudine se construise une résidence en 2012.Patrick lui cède les droits acquis sur la vieille demeure, une maison de colon bâtie vers 1870. Il doit alors déménager tous les bâtiments dudit terrain.

Le jeune et dynamique entrepreneur beaucevillois continue : «J'ai donc déplacé un garage, une grange et la vieille maison. J'en ai profité pour restaurer chacun d'eux, par choix de conserver ce patrimoine faisant acte du passé.  Il lui reste encore deux bâtiments à déplacer et à restaurer, soit une bergerie et un autre garage.  Les travaux sur la grange, bâtie en 1943, sont avancés. Il reste le pont à bâtir pour accéder au deuxième étage déjà en restauration.

«Mon grand père du côté maternel, Napoléon Roy (1916-2012), a aidé mon grand-père paternel, Gédéon Mathieu (1894-1972), lors de la construction de ce bâtiment. Le petit garage est à sa place et me sert de lieu d'entreposage supplémentaire.Je réalise, termine Patrick, des travaux de valorisation de la terre agricole afin de redémarrer une exploitation modeste, visant essentiellement à conserver l'état des lieux, soit contrer l'envahissement forestier.  Au printemps 2014, j'amorce la construction de ma nouvelle résidence en tentant d'intégrer la vieille maison ancestrale dans ma nouvelle demeure.»

  
 

 

Il demeure intéressant de visionner cette émission de La Semaine Verte, diffusée le 1er mars 2014, à Radio-Canada TV :

http://ici.radio-canada.ca/widgets/mediaconsole/medianet/7007405 (De 6.20 à 8.37)

https://www.youtube.com/watch?v=E9woVWEi-o8&index=13&list=PLhbDTcSBBXPQg-4EGraAZLGbGXTzMrtsl  

Source Patrick Mathieu


Pierre Mathieu

Le Beaucevillois Pierre Mathieu, fils de J. Raymond Mathieu et de Denise Poulin, vient d’être proclamé Personnalité de l’année 2014 de la Ville de Saint-Hyacinthe. Pierre Mathieu est qualifié de visionnaire et de créateur.

«L’Association Pipeline décerne à Pierre Mathieu cette marque d’excellence pour souligner son rôle comme maître d’œuvre de l’important projet de biométhanisation de la ville de Saint-Hyacinthe. Grâce à lui, la Ville de Saint-Hyacinthe est devenue la première ville au Québec à produire du biogaz par biométhanisation de ses matières organiques et un leader en matière d’innovation, d’environnement et de développement durable.

Avant son arrivée à la ville de Saint-Hyacinthe, Pierre Mathieu avait acquis une expérience de plus de 20 ans dans le domaine du traitement de l’eau. Engagé par Saint-Hyacinthe en 2008 comme surintendant de l’usine d’épuration, il a été promu chef de division en traitement de l’eau en 2010, puis, il a été nommé conseiller technique en traitement de l’eau en 2012, et libéré de ses fonctions aux usines d’épuration et de filtration pour pouvoir se consacrer exclusivement à la gestion du projet de biométhanisation.

D’abord mandaté pour trouver une solution à l’enfouissement coûteux et peu écologique des boues d’épuration, il s’est attelé avec détermination à cette tâche. Autodidacte, il a réalisé des recherches extensives dans la documentation générale et technique et examiné les technologies existantes. Ses recherches lui ont permis de trouver la solution la plus adéquate : la digestion des boues et leur transformation en biogaz, en terreau et en fertilisant agricole. Cette technologie européenne était particulièrement bien adaptée au contexte de Saint-Hyacinthe.

Par son travail de pionnier, Pierre Mathieu a ouvert la voie à l’implantation de projets de biométhanisation au Québec.»

Andrée Roy et André Garant

Source :

http://www.associationpipeline.ca/?p=2696

Alexandre Pelletier

Né à Beauceville en 1975, Alexandre Pelletier, fils de Rock, est un jeune entrepreneur à succès dans le domaine des nouvelles technologies et du marketing internet depuis plus de treize ans.

Il est le fondateur du plus important portail financier au QuébecWebfin.com, vendu à Québecor Media au début des années 2000. Il a ensuite fondé Emovendo, une entreprise développant des applications Web destinées à la gestion du marketing, ce qui lui a valu le grand prix au concours des Anges financiers de 2007 et la signature de partenariat stratégique avec, entre autres, Google.

La technologie développée par Emovendo a par la suite été achetée par Acquisio, une entreprise internationale de technologie du marketing basée sur la rive-sud de Montréal, où Alexandre agit à titre de directeur du  marketing.

Alexandre est actuellement directeur senior chez Mediative, une filiale du Groupe Pages Jaunes, où il joue un rôle de consultant pour aider les entreprises à mieux utiliser les nouvelles technologies dans leur effort de marketing. Il donne aussi des conférences sur ce sujet, à  San Francisco, entre autres. 

2011, directeur - revenue & marketing, chez Acquisio

2013 Consultant optimisation marketing & vente,Co-Founder à Perkuto

2013 Fonde sa propre compagnie: Perkuto: Perkuto s'adresse aux Responsable du Marketing et des Ventes. Nous leur offrons la capacité de détecter le bon prospect, pour lui faire la bonne offre, au bon moment et ainsi augmenter les revenus.

Nous mettons en place les processus et les outils pour comprendre le comportement d'un prospect, accroître et mesurer son intérêt à acheter le produit ou le service et finalement à le mettre en contact avec un vendeur uniquement quand il est prêt a acheter et pas avant.

Nous utilisons une plateforme de Marketing Automation, Marketo, qui combine plusieurs technologies web: cookies, campagne email, AdWords, landing pages, formulaires, web analytics, etc. ainsi que des algorithmes de scoring et d’analyse de comportement pour gérer le cycle de vie des prospects.

Perkuto réunit des experts Marketo et des experts en optimisation des processus de Marketing et de Vente.

Bientôt en français:http://perkuto.com/


Victor Plante


Né au rang Sainte-Corinne de Beauceville, le 18 février 1932, Victor Plante est le fils de David Plante (1906-) et de Laurette Latulippe (1910-2007). 


Il apprend son métier de rembourreur chez Montréal Auto Seat Covers de M. Latour de Chomedy. Fondé en 1960 à Beauceville, son réputé commerce de rembourrage et de finition intérieure d’automobile attirait des clients de partout, du Lac-Mégantic à Québec. En 1962, un frère de Victor, Charles-Édouard Plante, vient le seconder.


Bientôt, vu la demande grandissante, on ajoute la vente de tapis, prélart, céramique, peinture, toile, vénitienne, bois à plancher et la location d’outils. Naturellement, d’autres commerces locaux profitaient aussi de cet achalandage. Retraité en 1987, son commerce était alors le plus grand centre de couvre-plancher en Beauce.


Face à son commerce, à la sortie nord de Beauceville, il a consacré de nombreuses heures bénévoles à la construction de la salle des Chevaliers de Colomb. D’ailleurs, Victor Plante fut Grand Chevalier de 1985 à 1988 du Conseil 2910, fondé le 6 mai 1945.. En  1969, il devient l’un des trois directeurs-fondateurs du Club de Motoneige de Beauceville. Entre autres, pendant onze ans, il s’implique comme conseiller municipal.


Une vie de générosité ne se résume pas en quelques mots. Cependant, que dire de son grand cœur dans l’aide anonyme apporté aux gens dans le besoin?

2009, Sébastien Pouliot ,est chercheur post-doctoral à l’Université de la Californie (Agricultural Issues Center). Il est le fils de Benoit Pouliot et de Monique Loubier de Beauceville. Depuis août 2009, il occupe le poste d’assistant-professeur au Département d’économique à l’Université de l’État d’Iowa, aux États-Unis.

À l’Université Laval de Québec, en 2001, il obtient un B.A.C. en économique et un M.A. en 2003. En 2008, son doctorat (Ph.D.) en Agricultural and Resource Economics est décroché à l’Université de Californie.


Ses spécialités touchent à la Politique agricole, au Commerce international, à l’Économétrie appliquée et à la Salubrité alimentaire. Au fil des ans, Sébastien Pouliot est boursier du Gaz métropolitain, du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada et de International Agricultural  Trade Research Consortium de Scottsdale en Arizona.

Enfin, Sébastien Pouliot est auteur et co-auteur de plusieurs articles dans des journaux spécialisés, de livre et de cahiers de recherches. Il est aussi membre de Canadian Agricultural Economics Society, de Agricultural and Applied Economics Association et de American Economic Association.

http://www.econ.iastate.edu/files/people/cv/Resume%20-%20Pouliot.pdf



Le Dr Gino Poulin est le fils de  M. Mme Martial Poulin de Beauceville. Son parcours est fort intéressant :    

1993 : Études de baccalauréat en biochimie à l’Université Laval

2001 : Doctorat (Ph.D) en biologie moléculaire à l’Universite de Montréal avec le Dr Jacques Drouin de l’Institut des Recherches Cliniques de Montréal.

Il joint l’équipe du Dr Julie Ahringer de l’Université de Cambridge au Royaume-Uni. Il y contribue à un grand projet (avec plusieurs autres chercheurs) qui consistait à développer une nouvelle technologie permettant d’inactiver tous les gênes du génome de Ceanorhabditis elegans, un organisme model populaire avec les généticiens intéressés par la recherche fondamantale. Ces travaux , publiés dans la revue Nature, sont maintenant célèbres, car ils ont été cités  plus de milles fois par des chercheurs  à travers le monde.

Maintenant, Le Dr Gino Poulin mène son équipe de recherche à Université de Manchester, où il utilise le Ceanorhabditis  elegans comme modèle pour comprendre l’architecture moléculaire du cancer. Le Dr Poulin est aussi  “fellow” du conseil de recherche médicale britannique qui finance la plupart de ses travaux; il est aussi commandité par un programme européen. Le Dr Poulin est attaché à la Faculty of Life Sciences,University of Manchester.

Né à Beauceville, Hugues Poulin est le fils de Féréol Poulin (1909-1988) et de Thérèse Nadeau (1912-1954). Hugues devient journaliste à Radio-Canada depuis 1974, de 1982 à 1989, il est affecté à la politique canadienne, en plus d'être responsable de la couverture de l'actualité en Amérique latine, à partir de Montréal. Ainsi, il couvre le départ du dictateur haïtien Jean-Claude Duvalier, le 7 février 1986. Il sera envoyé spécial pour couvrir la guerre civile au Salvador et la révolution sandiniste au Nicaragua. En mai 1988, il couvre la réélection de François Mitterrand en France. À l'automne, il est affecté à l'élection canadienne qui voit la deuxième victoire de Brian Mulroney. Nommé correspondant à Washington en 1989, il couvre notamment la première guerre du Golfe sous George H. Bush. 

En 1992, il suit la campagne présidentielle qui verra l'élection de Bill Clinton.En 1994, Hugues Poulin part pour Paris, d'où il couvrira l'Europe jusqu'en 2000. L'élection de Jacques Chirac à la présidence, les grandes grèves en France en 1995 et l'élection de Vladimir Poutine en Russie en mars 2000 font partie de ses souvenirs. Il passe aussi plusieurs mois dans les Balkans lors du conflit au Kosovo.En 2001, il devient grand reporter à l'émission Zone libre à la télévision de Radio-Canada. Il se rendra notamment dans la région de Peshawar au Pakistan, près de la frontière afghane dans la foulée des attentats du 11 septembre.

À peine un an plus tard, il repart à l'étranger, cette fois à Jérusalem, pour la radio de Radio-Canada. Il est au cœur de la deuxième intifada palestinienne et de la construction d'une barrière de sécurité par Israël. Il y restera jusqu'en 2004, effectuant aussi des reportages en Irak notamment lors de la capture de Saddam Hussein en décembre 2003. De 2004 à 2007, Hugues Poulin est correspondant en Europe, basé à Paris, pour la radio de Radio-Canada.

Il réalise des reportages sur les élections présidentielles d'Afghanistan en octobre 2004, sur la mort du pape Jean-Paul II en 2005, et sur le 20e anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl en 2006. Il a couvert en 2007 l'arrivée de Nicolas Sarkozy au pouvoir en France et les élections en Turquie en juillet. Depuis août 2007, il est correspondant à Washington pour la télévision de Radio-Canada. Il a été affecté notamment à la couverture du procès de Conrad Black à Chicago. En 2008, il a couvert la visite du pape Benoît XVI aux États-Unis et la campagne électorale américaine. Entre autres. en 2007, Hugues Poulin reçoit le Prix Raymond-Charette pour la qualité de sa langue. Il prend sa retraite en juin 2011.

Établie à Beauceville depuis 1986, Interglobe est un chef de file dans le secteur de l'imprimerie au Canada.Visant la compétence de ses employés, cette dynamique entreprise a créé sa propre école de formation à l'interne. Entre autres reconnaissances, en octobre 2011, le gala des Sommets du CLD Robert-Cliche lui décerne le Sommet Créativité en éducation.  

Nathalie Grégoire en est la directrice générale

Aux Mercuriades 2016, Interglobe remporte le lauréat du Transfert d’entreprise.

http://tctranscontinental.com/fr/about/history




En 2005, le jeune et dynamique entrepreneur Jean-Philippe Poulin lance un site internet de nouvelles régionales beauceronnes.On se souvient de son mandat de président en 2001-2002 de la TV communautaire de Beauceville. Une prometteuse relève.En 2010, Publications Beauce-Nord se porte acquéreur du site Édition Beauce.com

En octobre 2010, Jean-Philippe devient président de Nuar Relations Publiques:Coordonner et développer des stratégies communicationnelles et relationnelles servant à maintenir et augmenter la notoriété publique de notre clientèle.

Clin d’œil sur d’autres expériences entrepreneuriales :  Syne multimedia / GraphisKa et Société des communicateurs de Québec (SOCOM)

Marc-Yvon Poulin (1937-2017) est le fils de Henri-Louis Poulin (1911-1979) et d’Agathe Roy (1915-1998). Il naît à Beauceville, le 13 août 1937. Il décède le 7 octobre 2017.

 Marc-Yvon est le premier des treize enfants de cette famille. La terre occupée par cette famille Poulin a été concédée  en 1777 à Dominique Poulin (1747-1812). En 1771, dressant l’état des lots de Saint-François-de-Beauce, le grand-voyer recense l’ancêtre Poulin sur le lot 24 qui s’étire sur onze perches. Marc-Yvon était fier de ses racines. Le titre d’acériculteur le gonflait de fierté.

Son père, Henri-Louis Poulin donne exemple : secrétaire et président  de la Commission Scolaire, courtier d’assurances, membre de l’UCC, un des artisans de la  Coop agricole, conseiller municipal, maire et président du comité de surveillance à la Caisse Populaire de Beauceville, etc.

En 1958, il termine son cours classique au Séminaire de Saint-Georges. Il choisit le ruban jaune, la pédagogie. À Saint-Joseph, Beauce, le 6 août 1960, il épouse Irène Gilbert, fille de Joseph Gilbert et de Joséphine Jolicoeur. Marc-Yvon et Irène seront les parents de trois filles et un garçon. Aussi de 1973 à 1992, il devient commissaire de la Commission Scolaire Régionale Chaudière.

Clin d’œil sur la carrière de Marc-Yvan Poulin :

-        1960-1966 : professeur à l’École secondaire Saint-François de Beauceville

-        1964-1977 : enseignant au Séminaire de Saint-Georges de Beauce.

-        1977-1988 : directeur du Service aux étudiants au Séminaire de Saint-Georges

-        1988-1998 : enseignant au Cegep Beauce-Appalaches

Pendant 21 ans, il est un ardent administrateur  de l’Association des propriétaires de boisés de la Beauce. Pendant 7 ans, il fut président de cet organisme. Ainsi, le 12 juin 2014, on lui décerne le prestigieux Prix Henri-Paul Gagnon. Cet honneur revient annuellement à une personne ayant contribué de façon exceptionnelle à la vie syndicale dans le secteur de la forêt privée.

Marc-Yvon aura été toute sa vie un gentleman, un érudit et un citoyen très impliqué.

Source : André Garant

En  affaires depuis 1988, Pierre Poulin (1966-) a une feuille de route fort intéressante dans le domaine du design. Après huit ans à Beauceville, il élargit sa clientèle en s’installant à Saint-Georges. Son entreprise se spécialise dans la rénovation du design architectural de résidences, la conception de maisons neuves et le design d’intérieur de commerces, de bureaux de professionnels et de restaurants.

Il est aussi partenaire dans  le projet original de développement résidentiel des 171e et 172e rues dans le secteur est de Saint-Georges-de-Beauce. Il participe aussi activement dans le projet prometteur de la Cité des Affaires, réunissant des entreprises de services professionnels.

De 1999 à 2002, on se rappelle, entre autres, que le Beaucevillois Pierre Poulin a réalisé le design de la Maison Familiale Kinsmen.


En 2010, Pierre Poulin a été choisi pour la conception de La Beaucevilloise, maison pour retraités autonomes et semi-autonomes.

 En 2012, Pierre Poulin Designer devient GrouPP Design Architecture

André Rancourt

(1937-2009) : enseignant en anglais au secondaire et directeur de la Polyvalente Saint-François de Beauceville, Il fut major, ancien commandant de la compagnie A et commandant adjoint du Régiment de la Chaudière.

En 2012,le Beaucevillois François Ratté, propriétaire du magazine internet www.chassomaniak.com s’associe à Mathieu Pouliot de Saint-Georges-de-Beauce. Ces deux jeunes entrepreneurs vont réaliser des vidéos de chasse et les présenteront bientôt lors de populaires soirées de chasse. Essentiellement des films d’action de qualité.
Cette relève sportive beauceronne vise l’abattage sélectif, le gibier-record, en vue de permettre aux animaux de grandir davantage. Ils mettent ainsi à profit la philosophie du Quality Deer Management Association.
           

 En 2007, Martin Rodrigue de Beauceville et Jonathan V. Bolduc de Saint-Victor s'associent aux télévisions de Beauceville et Saint-Victor (1982), ainsi qu'à de nombreux partenaires financiers, pour lancer le site Internet www.beauce.tvLe site diffuse les vidéos des producteurs beaucerons et des différentes télévisions locales de la région. En plus des émissions actuelles, le site renferme également plus de 200 heures d'archives.   

Responsable du site depuis 2009, Martin Rodrigue fait l'acquisition du site Internet en 2011 et procède à des changements importants. Image corporative repensée et surtout amélioration de la compatibilité avec les différentes plateformes de communications et  fait place aux vidéos en format haute définition.
Ce portail vidéo beauceron donne une visibilité accrue aux différents producteurs et stations de télévision en plus d’accroître la quantité de vidéos mise en ligne chaque semaine.

Martin Rodrigue fait partie, depuis 3 ans, du Comité de Revitalisation et cette année il en est le président.


 Fils de David Rodrigue (1923-2012) et de Hélène Bolduc, Paul-André Rodrigue, M.B., est depuis plus de 22 ans, membre de la Gendarmerie Royale du Canada. À Saint-Georges-de-Beauce, il est enquêteur de Beauce-Amiante de l'Équipe intégrée de la police des frontières (EIPF). 

Le 12 janvier 2010, à Port-au-Prince en Haiti, lors de sa 2e participation volontaire au Programme policier d'opérations de paix internationales,  le Beaucevillois P.-A. Rodrigue vient en aide à deux personnes. Un tremblement de terre de 7,3 degrés sur l'échelle de Richter, fera 300 000 morts. Il secourt d'abord deux confrères de travail dans un édifice secoué. Par après, le gendarme Rodrigue vient en aide à plusieurs victimes.

Le 10 janvier 2016, Paul-André reçoit la Citation du commissaire pour bravoure des mains du commissaire de la GRC, Bob Paulson,
Photo: Julio Trépanier EnBeauce.com


En 1973-1974, Andrée Roy (1946-)  est présidente de la Jeune Chambre de  Beauceville. En 1974, membre fondateur de la Télévision Communautaire de Beauceville et de 1981 à 1984, elle y est archiviste, recherchiste et animatrice.

 Ses activités communautaires sont variées :1975-1976 :  

-Reportages journalistiques et radiophoniques de la Ligue Sénior  Molson au hockey

-Membre de la Corporation de l’aréna et du C.A.

-Membre des Avant-Gardistes de Beauce, fondé en 1984.

-2003-2004 : Administratrice au Comité Patrimoine Action de Beauceville, lors du centenaire urbain de la Ville de Beauceville

-2004 : co-auteure et co-responsable du volume Beauceville, 1re Ville en Beauce  (chapitres sur le commerce, l’industrie et la culture).

-2005 à octobre 2012 :Coordonnatrice et permanente du Comité Culturel et Patrimonial de Beauceville (CCPB) : structurer un centre d’archives, recherches pour des familles, numérisation, codification, montage de bases de données, recherches de photos et documents divers, secrétariat général, etc.

- Depuis novembre 2009 : conception, recherche de photos et opération du site internet :www.patrimoine_ beauceville.ca

- 2009 : Montage de la brochure historique La Beauce de William Chapman et Jean-Oram Lachance, André Garant, CCPB Éditeur, juin 2009

-Transcription des minutes du Cercle de Fermières de Beauceville (1916-1992)

Numérisation des Annuaires du Collège Sacré-Cœur de Beauceville (Fonds des  Frères Maristes)

- Participation à l'inventaire local pour l'inventaire du patrimoine bâti de toute la MRC Robert-Cliche

Il est intéressant de préciser qu’Andrée Roy est aussi relieuse-artisane. Après des études avec Ursule Turmel du Vêtement du Livre de Québec, elle opère, depuis 1989, son propre atelier de reliure.

Le 21 mai 2010, récipiendaire du Mérite municipal de Beauceville, volet dévouement.

2011: montage du livret historique d'André Garant, La barre du jour.Membre du comité organisateur de la journée hommage à des pionniers de Beauceville.

2011 à aujourd'hui: Membre du comité de Revitalisation pour la ville de Beauceville. Toujours active en recherche et patrimoine , travailleuse autonome.

2013 Bénévole de l'année du Comité de Revitalisation Beauceville. Certificat de reconnaissance remis par Fondation Rues Principales.

2013 Instigatrice de la boite à lire à l'Ile Ronde. ( Mini-Bibliothèque

2014:Création de 8 sites de patrimoine sur Facebook:

https://www.facebook.com/pages/Familles-beauceronnes-et-beaucevilloises/317446245045503?ref=bookmarks : Familles beaucevilloises et beauceronnes.

https://www.facebook.com/Beauceville?ref=bookmarks : Cartes mortuaires

https://www.facebook.com/Beauceville: Patrimoine Beauceville: Bâtiments et événements

https://www.facebook.com/pages/Commerces-industries-et-services-beaucevillois-au-gr%C3%A9-des-ans/410565595762540

https://www.facebook.com/pages/Ligue-de-Beauce/545013258977072

https://www.facebook.com/Etudiants-et-Etudiantes-Beauceville-200048510491535/

https://www.facebook.com/%C3%89crivains-et-t%C3%A9moins-de-lhistoire-beauceronne-472131262967090/

https://www.facebook.com/Les-annuaires-de-Beauceville-et-la-Beauce-1950420661869516/


2015 - Projet d'écriture en collaboration avec Rosaire Sylvain e Éric Giguère sur un livre sportif.  100 ans de hockey en Beauce. Parution 2019.

2016-    Administratrice à la Chambre de Commerce de Beauceville 

Toujours active dans la recherche d'archives et d'histoire.




Au fil des ans, Gérard 
 à Alphonse (1927-)  et Angélique Pigeon ne comptent plus l’entraide accordée à plusieurs mouvements et organismes de Beauceville. Leur humanisme déborde même les frontières du Québec; ainsi, ils parrainent le Foyer de la Fraternité de Port-de-Paix, fondé en 1972 au Nord-Ouest de Haïti…et devenu en 1983 Mission Paroissiale, prise en charge par les Sœurs de la Sagesse et les religieuses de Mère Thérésa. Le 7 septembre 2003, pour leur entraide, ces deux Beaucevillois au grand cœur reçoivent la Décoration de la Gouverneure générale du Canada. En 2009, ils reçoivent un prix au Gala de la Beaucevilloise pour leur dévouement envers Haïti. Ainsi, bien avant le terrible tremblement de terre du 15 janvier 2010, le couple Pigeon-Roy avait compris la misère haïtienne. 

Beaucevillois d’origine, Jean-Yves Roy est président-directeur général de l'Institut national d'optique (INO). Il est le fils de Nelson Roy et Jeanne-D’Arc Rodrigue.

Constitué en 1985, l’INO a siège social à Québec. L’INO offre une gamme complète et intégrée de services en optique/photonique à des clients de toutes tailles dans tous les domaines de l’activité industrielle. L’INO dispose d’une variété de technologies et de procédés innovateurs appuyés par un solide portefeuille de propriétés intellectuelles.

Une entreprise de plus de 240 employés, l’INO excelle dans plusieurs disciplines de l’optique et de la photonique : biophotonique, bolomètres et modules IR, capteurs 3D ou à fibres, conception optique, contrôle de faisceaux, fibres optiques spéciales, lasers, lasers à fibre, systèmes de vision, MEMS/MOEMS, micro-usinage laser, Lidar et télédétection, technologies spatiales et astronomie, et spectroscopie appliquée.

L’INO s’enorgueillit de réalisations en aérospatial, agroalimentaire, biomédical, défense et sécurité, environnement, ressources naturelles, 




Beaucevillois pure-laine et 110% impliqué pour sa communauté, Marcel Roy est rien de moins qu'un touche-à-tout, un homme-orchestre. Y a-t-il un organisme qui n'a pas obtenu un coup de pouce de sa part? Voici quelques domaines où il  a consacré beaucoup de temps:
- Président du centenaire urbain de la Ville de Beauceville, 2004
- Président du Comité Patrimoine Action
- Président de la Campagne de financement de Loto Aréna
- Vice-Président du Comité du Cénotaphe du Régiment de la Chaudière
- Vice-président des Compagnons de Léry
- Conseiller municipal de la Ville de Beauceville
- Responsable de la section théâtre de l'École Normale de Beauceville, depuis le début de la  décennie 1970.
- La Troupe Les Troubadours devient la Troupe des Cinq. D'ailleurs une  salle y porte son nom depuis le 17 juin 2001.
- Guitariste-chanteur du groupe musical Les Méninges (1976-1999).






Natif de Beauceville, Mario Roy est le fils de Bernardin Roy (1923-1992) et de Marie-Jeanne Rodrigue. En janvier 1982, il débute dans la réserve du Régiment de la Chaudière. En 1985, il est affecté au 2e Bataillon du Royal 22e Régiment. Il poursuit ensuite sa carrière dans le 3e Bataillon du Royal 22e Régiment, le Régiment aéroporté du Canada à Petawawa Ontario et à l’École d’Infanterie à Gagetown Nouveau-Brunswick.

Mario Roy participe aussi à des opérations internationales à Chypre (1987), en Yougoslavie (1993-1995, 2000), Haïti (1997), et en Afghanistan (2004 et 2009).

Le 1er mai 2011, Mario Roy est promu Adjudant-maître du Royal 22e Régiment. De plus, il obtient le prestigieux poste de Sergent-Major de la Garde rouge à la Citadelle de Québec.

«Mario Roy a reçu la mention élogieuse du Commandant de l’Armée canadienne pour une action qualifiée d’exploit et dépassant les exigences ordinaires de ses fonctions normales. La cérémonie de remise de la mention avait lieu à la Garnison Montréal le 17 octobre 2013. En effet, en septembre 2008, M. Roy était alors adjudant et participait à une patrouille de combat à tir réel dans le cadre de l’exercice Réflexe rapide à Wainwright en Alberta. Il était alors attaché au peloton qui devait former la base de feu. il s’est rendu compte qu’une équipe de mitrailleuses était à l’avant d’une position de cette base de feu, dans le rayon des tirs des équipes de proximité. Il a alors pris l’initiative de se précipiter vers l’emplacement de l’équipe de mitrailleuses et l’a ramenée à l’arrière afin d’éviter que les membres ne soient atteints par les tirs.» (Paul-André. Parent, Éclaireur-Progrès, 20-11-2013)



Jetons un coup d'oeil sur la carrière de Michel Roy, entre autres:


- Enseignant pendant 35 ans, dont 2 ans directeur-adjoint  
- Responsable de plusieurs éditions de l'Expo Sciences Desjardins 
- Président du conseil des représentants Desjardins de Kamouraska- Chaudière- Appalaches 
- Administrateur depuis 1989 et président de la Caisse Populaire de Beauceville depuis 1997 
- Président provisoire de la Coop de santé de Robert-Cliche 

Son implication sociale au niveau du Mouvement Desjardins est partculièrement intéressante: 
- Formateur à l'Institut coopératif Desjardins et aussi animateur au programme Savoir-faire et gouvernance.

- Il siège aux conseils d'administration de la Fédération des caisses Desjardins du Québec, de la Caisse centrale Desjardins, de Capital Desjardins, de Desjardins Capital de risque et de Fiducie Desjardins.

- Il est membre de la commission Gestion des risques de la Fédération des caisses Desjardins du Québec et de la Caisse centrale Desjardins de même que du comité Gestion des risques de Fiducie Desjardins.

- Il est président de la commission Orientation coopérative de la Fédération des caisses Desjardins du Québec et membre du comité pédagogique consultatif de l'Institut coopératif Desjardins

-Depuis septembre 2012, président du conseil d’administration de Développement international Desjardins (DID). Ainsi, à la fin mai 2013, il se rend en Afrique occidentale, au Bénin.

À l’été 2008, la comédie musicale « Les Misérables » joue au Capitole de Québec. Le livret et les propos sont alors modernisés, adaptés au Québec , en partie par le compositeur beaucevillois, Pierre-Olivier Roy, fils de Marcel Roy et Cécile Gagnon.

Source : André Garant, livret littéraire La Beauce de William Chapman et Jean-Oram Lachance, 2011, p.34
Photo :Édition Beauce
Consulter aussi: http://sites.google.com/site/wwwpatrimoinebeaucevilleca/la-culture-a-beauceville



 
Jean-Philippe Sylvain (1981), natif de Beauceville, fils de Gervais Sylvain et de Pierrette Roy et maintenant de Brome-Missisquoi, se démarque dans l’application du Code criminel, des règlements municipaux et du Code de la sécurité routière, a été récompensé pour son implication à titre de parrain de la Ville de Cowansville. Le policier Sylvain, qui est aussi arbitre dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), est également un modèle avec son esprit d’équipe et sa motivation contagieuse. Pour l’ensemble de ces propos, il s’est vu remettre un obélisque en granit et une plaque honorifique pour la qualité de son service. Mai 2011




Le Régiment de la Chaudière : érigé en 1990, unique au Canada, le cénotaphe du Parc Mathieu de Beauceville rend hommage aux 241 officiers, sous-officiers et soldats du Régiment, morts pour la patrie, dispersés dans des cimetières de guerre européens, soit en Angleterre, France, Belgique, Hollande et Allemagne


Né en 1960, Éloi Thibodeau, dit ET, est le fils de Rolland de Saint-Georges-de-Beauce. On se souvient de ses caricatures dans le journal L’Éclai
reur-Progrès. Dès  août 1993, l’année de la sortie au cinéma du film Le parc jurassique, Éloi commence à construire des dinosaures en fibre de verre. Il vise des expositions ici et là en Amérique du nord.

Suivront les animaux de ferme et des décors pour des campings (mini-golf, jeux d’eau, etc.). Sur l’autoroute Jean-Lesage, qui n’a pas déjà remarqué ses sculptures gigantesques au restaurant Madrid? À Beauceville, il est le propriétaire d’une entreprise (DinoET) qui se spécialise dans la fabrication de sculptures en fibre de verre, telles des dinosaures.

Il a ainsi mis sur pied une des toutes premières compagnies du genre au Canada. En 2006, il reçoit le mandat de construire deux animaux pour le film d’HollywoodUne nuit au musée, tourné à Vancouver et mettant en vedette Ben Stiller : un éléphant grandeur nature de onze pieds de hauteur par vingt-sept pieds de longueur et un tyrannosaure squelettique de quarante-cinq pieds de longueur. Une de ses grandes réussites.  Au fil des ans, l’artisan-concepteur Éloi Thibodeau aura conçu plus de 4000 animaux et divers personnages, distribués à travers le Canada et les États-Unis.

En juin 2011, Éloi livre au Texas la plus gigantesque de ses créatures, un brachiosaure de 5000 lb, soit 45 pieds de hauteur et de 90 pieds de longueur.

Toutefois, le 17 novembre 2010, le rêve d’enfance d’Éloi se concrétise par l’ouverture officielle du Parc Eloland au rang Saint-Charles de la rive est de Beauceville. Les enfants y sont accueillis par le Père Noël, dans son atelier de fabrication de jouets. Les lutins travaillent au tri et à l’emballage des cadeaux. Les rennes du Père Noël  piaffent d’impatience de livrer tous ces beaux présents. Ce village du Père Noël, une attraction majeure pour la Beauce! 

En octobre 2011, le Parc Éloland remporte le Sommet Créativité et Tourisme, lors du Gala des Sommets du CLD Robert-Cliche.
 



http://www.parceloland.com/

 







Francin
e Turmel, fille de Carmelle Bizier et Hilaire Turmel, épouse de Jacques Lessard et mère de trois enfants, est élue depuis le 2 décembre 2009, au poste de doyenne de la Faculté d’administration de l’Université de Sherbrooke. Elle devient détentrice d’un Baccalauréat en administration de l’Université Laval en 1982. Son parcours : à l’emploi de Earnst and Young de Montréal, retour à Québec et détentrice d’un Doctorat en 1986. À compter de 1991, elle enseignait en vérification comptable et fiscalité à l’Université de Sherbrooke.   

Le 2 septembre 2014, Francine Turmel est doyenne de la William School of Business de l’Université Bishop’s. . Par ailleurs, elle a aussi été vice-rectrice adjointe à la recherche entre 2008-2009 et vice-doyenne à la recherche de 2002 à 2005. Elle a aussi été invitée à titre de professeure à la Stephen M. Ross Business School à l’Université du Michigan. Francine Turmel est aussi membre de plusieurs organismes, dont l’Association des femmes en finance du Québec, la Chambre de commerce de Sherbrooke, la Fédération canadienne des doyens des écoles d’administration, l’Ordre des comptables agréés du Québec et de l’Institut canadien des comptables agréés.
Source : Éclaireur-Progrès, 3 février 2014, Andréanne Huot            


Lors d'une cérémonie de l'Hommage au civisme s'est tenue le 25 février 2013, dans la salle du Conseil législatif de l'hôtel du Parlement, le ministre de la Justice souligne l'acte héroïque du Beaucevillois, Claude Veilleux. Le ministre de la Justice et ministre responsable de la Loi visant à favoriser le civisme, monsieur Bertrand St-Arnaud, lui a rendu hommage. Il lui a remis la médaille du civisme.

Le 20 juin 2011, vers 11 h, Claude Veilleux circule sur le boulevard Renault, à Beauceville, lorsqu’il aperçoit des jeunes qui courent le long de la rivière Chaudière en criant. Intrigué, il gare sa camionnette où deux connaissances lui apprennent qu’une jeune fille est tombée à l’eau à la hauteur de l’île Ronde et que le courant est en train de l’emporter.

M. Veilleux prend d’abord un bâton de hockey dans l’espoir qu’il puisse aider à ramener la jeune fille à la rive. Cependant, lorsqu’il la repère à plus de 200 mètres, il se rend bien compte de l’inutilité de l’objet et s’élance alors en direction de la rivière. 

Sitôt rendu, il se déshabille et plonge; ce jour-là, l’eau est à 13 oC et le débit de la rivière est important, conséquence de trois jours de pluie. Monsieur Veilleux nage vers la jeune fille, qui sombre et remonte à la surface plusieurs fois.

Une fois rendu près d’elle, il lui enjoint de se départir de la branche à laquelle elle s’accroche et de lui faire confiance, qu’il la sortira de là. La jeune fille parvient à retrouver son calme et à se confier à monsieur Veilleux, qui réussit à la ramener à la rive malgré la distance qui les en sépare. Des passants remontent alors la jeune fille, où les services d’urgence l’attendent.

Source : Zone911.com 



Bénévole depuis plus de trente ans, le Beaucevillois François Veilleux (1947-)  ,fils de Roland Veilleux et Georgette Tanguay , François est un membre actif des Chevaliers de Colomb. Il y a une quinzaine d’années, il s’est impliqué au Centre hospitalier de Beauceville et à la Fondation du Centre hospitalier Beauce-Etchemin.

François Veilleux a aussi organisé des campagnes de financement pour les usagers d’une résidence pour personnes retraitées. Grâce à cet apport, les gens ont eu accès à certains loisirs et services. Le 4 octobre 2011, tenu à  Lévis,  le gala de l’Unité de loisir et de sport de Chaudière-Appalaches a rendu hommage à François, dans la catégorie Bénévolat réalisé par une personne handicapée.


Originaire de Beauceville, Pierre Veilleux (Jacques Veilleux et Estelle R.-Lessard) a un parcours professionnel fort intéressant :

Agent à la Sûreté municipale de Saint-Romuald en 1987

Agent à la Sûreté du Québec de 1988 à ce jour

Délégué syndical au poste de Portneuf de 1996 à 1998

Directeur régional du district Québec-Nord/Sud de 1998 à 2004

Vice-président aux Griefs et à la formation de 2004 à 2011

Québec. Fondée en 1966, l’APPQ regroupe plus de 5200 membres.

En 2006, il obtient un diplôme universitaire en gestion des ressources humaines. Depuis 2011, il devient président de l’Association des policières et policiers provinciaux du Québec. Fondée en 1966, l’APPQ regroupe plus de 5200 membre

https://www.appq-sq.qc.ca/a-propos-appq/historique-appq

Comments