Fernand Rancourt, un héros de guerre



  

Fernand Rancourt est né à Saint-Victor-de-Beauce le 26 avril 1917, décède à Saint-Georges le 13 février 1991 et est inhumé le 18 février à Saint-Victor. Il est le fils de Georges Rancourt à Joseph (1891-1969) et de Clarisse Doyon à Cyrille (1897-1983). Il est le frère de Rita, Ghislaine, Charles, Roger, Claude, Françoise, Gaston, Lucille, Jean-Noël, Marc-André, Monique et Alice Rancourt.

À Beauceville en 1945, Fernand Rancourt épouse  Jacqueline Gosselin à Omer. Ils seront les parents de Lily, Georges  (20-04-1950 / 20-08-1989) et Andrée Rancourt.

Après son retour de la guerre, il demeure sept ans face à l’ancien manège militaire de la 97e rue à Beauceville. Du 24 janvier 1950 au 28 décembre 1965, il occupe la fonction de maître de poste de Beauceville-Est. Ses parents seront des Beaucevillois de 1950 à 1969. De 1956 à 1963, il prend le commandement de la Compagnie A du Régiment de la Chaudière.

Héros de guerre, le major Rancourt est l’un des rares récipiendaires de tout le Commonwealth de la prestigieuse distinction militaire D.F.C. dite Distinguished Flying Cross ou Croix du Service distingué dans l’aviation. Cette Croix est décernée aux officiers et adjudants pour un ou des actes de vaillance, de courage ou de dévouement accomplis en vol, au cours d'opérations actives contre l'ennemi.

Pilote de l’Aviation Royale Canadienne, M. Rancourt, d’après une notice du journal L’Éclaireur de 1944, a engagé une attaque contre un cargo le long de la côte de la Normandie et le 30 mars de la même année a descendu un avion allemand. Rapporté par le major Gervais Lajoie en 2004, Benoit Turgeon  affirme que Fernand Rancourt a coulé un navire allemand en Mer du Nord.

Souvenir et respect!

 André Garant

Sources: Beauceville, 1e ville en Beauce 1904-2004 (Vie militaire)

                 Dossier personnel

                 Photo: Fernand Rancourt: Andrée Roy

                 Photo de la médaille: Affaires des Anciens Canadiens du Canada





Comments