Famille de Théophile Busque et Françoise Beaulieu



Jean Busque (1720-1794) est l’un des pionniers de Saint-François-de-Beauce; en 1745, il reçoit sa terre du seigneur. Fils d’André Busque (1868-1935) et de sa troisième épouse,  Vitaline Genest (1879-1960), Théophile Busque (1905-1991) épouse Françoise Beaulieu (1910-1992) en 1938, à Sainte-Marie-de-Beauce. Vitaline Genest est la tante du cordonnier-sellier, greffier et secrétaire-trésorier de Beauceville, Josaphat Genest à Aimé (1899-1969).

Théophile Busque sera d’abord agronome du comté de Beauce. En 1935, il rencontre Françoise Beaulieu, une infirmière au service de l’Unité Sanitaire de Beauce, fondée en 1926. Françoise dispense aux mères de famille des conseils sur l’hygiène et la nutrition. Elle prodigue des soins infirmiers et soutient les démunis. Françoise milite pour la limitation des naissances et se met à dos bien des curés de la région. Le couple Busque-Beaulieu aura deux fils : André (1940-) et Denis (1949-).

Quant à lui, Théophile fonde plusieurs coopératives agricoles régionales. Aussi, occupe-t-il la direction générale de l’École d’agriculture de La Pocatière. Plus tard, on lui décerne la médaille de l’Ordre du Canada.

Quant à lui, André Busque à Théophile naît le 28 septembre 1940, à Beauceville. En 1962, à Québec, il épouse Ginette Drouin (1940-) à Charles-Auguste. En 1995, en Colombie-Britannique, Lorraine Bélanger (1961-) devient sa conjointe.

Diplômé de la Faculté des sciences sociales de l’Université Laval, André habite Québec. Comme il est officier de la Marine royale canadienne, André Busque réside à Digby en Nouvelle-Écosse, à Accra au Ghana et à Saint-Jean-sur-Richelieu. Ensuite, André fréquente l’Université de Harvard, à Boston. Il y poursuit des études supérieures en administration. À l’emploi de IBM Canada, il s’établit enfin à Outremont.

Sa première épouse, Ginette Drouin, licenciée en droit,  occupe, entre autres, de 1984 à 1989,  la présidence de la Fédération des Femmes du Québec. De 1989 à 1992, elle est vice-présidente du Conseil canadien sur la situation de la femme, région de l’est du Canada.

André Garant (synthèse de la famille Théophile Busque)

Source :

BUSQUE Maurice, Histoire et généalogie de la famille Busque, Carey, Cary, Carie et Bearce, Édition La Plume d’Oie, 2009, 831 pages.


Comments