Les maires de Saint-François et de Beauceville

La seigneurie Rigaud-Vaudreuil est concédée en 1737. La paroisse religieuse de Saint-François d’Assise de Beauce est reconnue officiellement en 1835. Érigée civilement le 4 novembre 1850, la municipalité regroupe alors le grand Saint-François-de-Beauce, avant tous les démembrements. Saint-François (Est) se distingue ainsi de Saint-François-Ouest créée en 1933.

En 1854, le gouvernement abolit partiellement le système seigneurial, on crée alors le système municipal. Malgré tout, un climat d’instabilité politique flotte. Ainsi, le premier maire n’entre en fonction que cinq ans après l’érection civile de 1850…Cependant, l’Acte des Municipalités et des Chemins répertorie la municipalisation de Saint-François en date du 1er juillet 1855. Enfin, le premier registre municipal retrouvé ne remonte qu’au 7 mars 1864.

Au fil des ans, des localités se forment à même le territoire du grand Beauceville de jadis:

- 30 décembre 1925 : Notre-Dame-des-Pins

- 14 février 1926 : Saint-Alfred

- 22 mars 1928 : Saint-Simon-les-Mines

Saint-François-de-la-Beauce (1850-1998)

Beauceville (1904-1973)

Le 2 juin 1904, le premier démembrement de Saint-François, soit les quartiers urbains Ouest et Est, consacre la première localité de la Beauce à accéder au statut urbain…Beauceville!

http://www.mairesduquebec.com/mairesduquebec/munic.php?id=1956

Ambroise Morin

1855 Ambroise Morin

1858 Michaël Foley

1859 Charles-Joseph Chaussegros de Léry

1864 Jean-Pierre Proux

1866 Narcisse Rodrigue

1868 Joseph Denys

1870 Martin Mathieu

1872 Jean Doyon

1873 Joseph Rodrigue

1874 Bernard Poulin

1875 Joseph Fortin

1876 Bernard Poulin

1877 William-Henri Brouage C.de Léry

1889 P.-Cyprien Fortin

1895 Pierre Bourque

1898 Joseph Godbout

1901 Cyrille Paré

1902 Georges Gilbert

1903 Pierre-Ferdinand Renault

1904 Napoléon Roy

1908 Joseph Lessard

1910 Charles Bernard

1911 St-Jean Gagnon

1915 Charles Denis

1918 Paul Rodrigue

1919 Joseph Champagne

1919 Ernest Bisson

1920 Arthur Rodrigue

1921 Josaphat Rodrigue

1923 Napoléon Bernard

1925 Charles Bolduc

1926 Joseph Mathieu

1929 Paul Rodrigue

1933 Joseph Mathieu

1937 Gédéon Grondin

1939 Joseph Mathieu

1947 Omer Rodrigue

1949 Louis Roy

1955 Vénère Cliche

1956 Raymond Roy

1963 Georges-Henri Roy

1968 Alphonse Lessard

1973 Léo-Paul Roy

1979-1998 Denis Poulin

Louis-P. Bolduc

Josaphat Poulin

Réal Bernard

Paul Rodrigue

Philippe Poulin

Charles Poulin

Rémi Bolduc

Joseph-Henri Desrochers

Denis Poulin

Philippe Bolduc

1904-1906 P.-Cyprien Fortin

1906-1908 Pierre-Ferdinand Renault

1908-1910 Félix-Georges Fortier

1910-1912 Herménégilde Poulin

1912-1914 Napoléon-Thomas Turgeon

1915-1919 Félix-Georges Fortier

1920-1921 Napoléon Mathieu

1922-1924 Joseph-Édouard Fortin

1924-1925 Athanase Doyon

1926-1930 Joseph-Henri Desrochers

1930-1931 Napoléon Grondin

1932-1932 Caïus Roy

1932-1933 Joseph-Henri Desrochers

1934-1935 David Quirion

1936-1937 Charles Poulin

1938-1941 Majorique Gilbert

1942-1943 Joseph-Henri Desrochers

1944-1947 Henri Lacombe

1947-1949 Achille Goulet

1950-1955 Charles Poulin

1956-1958 Napoléon Loubier

1958-1959 J.Dominique Bernard

1960-1961 Roméo Laflamme

1962-1967 Armand Berberi

1968-1970 Wiliam Lessard

1970-1973 Armand Berberi

J. Raymond Mathieu

Napoléon Loubier

Paul Giguère

Beauceville-Est (1930-1973)

Le 7 juin 1930, la Ville de Beauceville-Est est constituée et séparée dorénavant de Beauceville du secteur Ouest

Jean-Guy Bolduc

Luc Provençal

Photo: Luc Provençal

1930-1933 Henri-René Renault

1934-1937 Joseph-Henri Desrochers

1938-1941 Josaphat Poulin

1942-1946 Caïus Roy

1947-1951 Alfred Jolicoeur

1952-1953 Caïus Roy

1953-1959 Paul Giguère

1959-1960 Laurent Mathieu

1960-1971 Jacques Renault

1971-1973 Réal Bernard

Achille Goulet

Saint-François-Ouest (1933-1998)

Le 31 janvier 1933, Saint-François-Ouest se sépare alors de Saint-François créée en 1850. En 1933, débute l’époque des quatre Beauceville, soit deux entités rurales, deux urbaines et quatre maires. En 1931, sur tout le territoire du grand Beauceville, on recense 4422 Beaucevillois.

Majorique Gilbert

Jacques Renault

1933-1934 Paul Rodrigue

1935-1935 Philippe Bolduc

1936-1937 Paul Rodrigue

1937-1943 Isaac Thibodeau

1943-1945 Absolon Poulin

1945-1946 Louisda Poulin

1946-1949 Louis Bolduc

1949-1951 Absolon Poulin

1951-1954 Louis Bolduc

1954-1956 Charles Poulin

1956-1960 Henri-Louis Poulin

1960-1975 Henri-Louis Thibodeau

1975-1979 Jean-Rock Poulin

1979-1985 Philippe Poulin

1985-1996 Paul Bolduc

1996-1998 Rémi Bolduc

Beauceville (1973-1998)

Le 14 avril 1973, les villes de Beauceville et de Beauceville-Est fusionnent.

1973-1977 Réal Bernard

1977-1981 Jean-Guy Bolduc

1982-1993 J.-Raymond Mathieu

1993-1998 H. Marcel Veilleux

Beauceville (1998 à aujourd’hui)

Le 25 février 1998, regroupement de Saint-François-de-Beauce, Saint-François-Ouest et de Beauceville.

1998- 2005 H. Marcel Veilleux

2005-2009 Jean-Guy Bolduc

2009- Luc Provençal

Membres du Conseil de Ville 2009-2013

Luc Provençal maire

  • Lévy Mathieu conseiller district #1
  • Renée Berberi conseillère district #2
  • Paul Veilleux conseiller district #3
  • Claude Mathieu conseiller district #4
  • Dany Veilleux conseiller district #5
  • Steve Gosselin conseiller district #6

Pour renseignements supplémentaires : http://www.ville.beauceville.qc.ca

Membres du Conseil de Ville 2013-

Luc Provençal, maire

Le 25 novembre 2015, Luc Provençal, préfet de la MRC Robert-Cliche

  • Marie-Andrée Giroux, conseillère, district #1,
  • Renée Berberi, conseillère, district #2,
  • Sylvain Bolduc, conseiller, district #3,
  • Claude Mathieu, conseiller, district #4,
  • Dany Veilleux, conseiller, district #5,
  • Vincent Roy, conseiller, district #6,
  • Conseil de ville 2018
  • Sylvain Bolduc
  • Bernard Gendreau
  • Marie-Andrée Giroux
  • Claude Mathieu
  • Mario Perron
  • François Veilleux

http://www.patrimoine-beauceville.ca/les-maires-de-saint-francois-et-de-beauceville

Les armoiries de la Ville de Beauceville

Armand Berberi

Dans les armoiries de Beauceville, la couleur rouge est empruntée aux armoiries de Chartres en France et symbolise ici la Beauce française, sœur de la Beauce canadienne. Les trois besants ou disques d’argent, sont aussi empruntés aux armoiries de Chartres avec cette différence que dans les armoiries de Beauceville les besants sont chargés chacun d’une fleur de lys bleue qui représente les origines françaises de la Beauce.La branche de rosier d’argent est extraite des armoiries de la famille Taschereau dont le nom est intimement lié à l’histoire et au développement de la Beauce. Le rosier d’argent sur fond rouge représente évidemment la famille Taschereau puisque les roses étaient sans contredit l’emblème distinctif de cette famille en France comme au Canada.

La partie supérieure des armoiries de Beauceville-Ouest, que l’héraldique appelle un «chef», illustre la devise : «Par droits chemins», les pals d’argent et noirs symbolisant les chemins que la devise évoque au sens figuré.

Suivant l’usage, l’écu de Beauceville-Ouest est surmonté d’une couronne. Beauceville étant une Ville, c’est une couronne à cinq tours qui lui revient.

La devise «Par droits chemins» doit être prise dans son sens moral. Elle signifie qu’il faut toujours se conduire d’une manière équitable.

Le résumé de la description des armoiries provient d’un document officiel du Collège Canadien des Armoiries du Canada à Montréal.

Source :

Programme d’identité visuelle, Ville de Beauceville, 2005

http://www.ville.beauceville.qc.ca/identite/normes.pdf

http://fr.wikipedia.org/wiki/Beauceville

Le symbole de la Ville de Beauceville

Par ses lignes simples, le symbole de la Ville de Beauceville exprime bien le type éomorphologique spécifique de ce coin de pays; une ville aux vallées accentuées.

L’église au centre signifie toute la foi et l’ardeur que nos ancêtres ont su déployer pour en arriver aujourd’hui à cette ville moderne et à ses institutions représentées ici par des édifices aux lignes avant-gardistes.

L’enseigne du centre signifie cette volonté économique propre à ces Beaucevillois.

La rivière Chaudière se reconnaît à ses méandres. Le tout surplombé d’un soleil ardent pour signifier la qualité de vie des gens de Beauceville.

Source :

Programme d’identité visuelle, Ville de Beauceville, 2005

http://www.ville.beauceville.qc.ca/identite/normes.pdf

Symbole original par Communications visuelles Turgeon et Paquet, 1988-1989

André Garant