Marius Barbeau



Né à Sainte-Marie de Beauce, Marius Barbeau (1883-1969) s'intéresse très tôt au folklore et aux amérindiens. Il termine son cours de droit à Laval en 1906. Boursier Rhodes, il étudie l'anthropologie à Oxford, puis à la Sorbonne. En 1911 il obtient un poste à Ottawa à la Commission de géologie. Il se met à l'étude de la culture des Hurons de Lorette près de Québec, puis des Amérindiens de l'ouest canadien. En 1914, une rencontre avec Franz Boas de l'université Columbia le motive à recueillir les chansons folkloriques et traditionnelles des canadiens français. Il travaille comme ethnologue anthropologue au Musée de l'Homme à Ottawa jusqu'à sa retraite en 1948. Barbeau a amassé un abondant matériel d'achives sonores, visuelles et écrites, qu'il a largement utilisé dans ses très nombreuses publications sur le folklore, la chanson, les contes populaires, les amérindiens, les traditions et la civilisation canadienne-française.

Marius Barbeau épouse, à Ottawa, une infirmière, Marie Ernestine Larocque (1888-1979) le couple donne naissance à deux enfants : Dalila (1919-1994), qui épouse ArthurDonald Price (1918-2009) RCA, l'illustrateur des publications de Marius Barbeau, et Hélène (1921-2010)15, qui épouse l'ethnologue et sociologue Marcel Rioux (1919-1992)

Bibliographie


Comments