Le transport par autobus


Vers la fin de la décennie 1940, Émile Boulet à Henri (1910-1960) et son épouse Simone Grégoire à Joseph (1911-1997) offre un service de deux autobus à la population de Beauceville…Autobus Grégoire et Boulet.

12 billets pour 1.00$

15 billets (pour les ouvriers) pour 1.00$

 

Tous les jours de la semaine, les départs s’effectuent à : 

7h40…..tour de ville

10h00…tour de ville

11h40…avec arrêt aux usines

12h40… tour de ville avec arrêt aux usines

14h00.. tour de ville avec arrêt aux usines

16h00… tour de ville avec arrêt aux usines

17h40… tour de ville avec arrêt aux usines

20h00…tour de la ville

 

Le dimanche, les autobus continuent de donner le service aux heures des messes, « en vue d’accommoder le plus de gens possible.»Les différents parcours se prennent ainsi :

Point de départ : Bout du pont Est, au Café Bleu.

Traversée du pont_ Avenue Lambert, détour par le cimetière_Avenue Saint-François, détour par la rue Grondin _Avenue Lambert jusqu’à Raymond Lachance_Retour par l’Avenue Lambert jusqu’au Pont Fortin

Est :

Avenue d’en bas jusqu'à l’Hôtel de Ville, virage à gauche_ Avenue d’en haut jusqu’à Mousse Mathieu_Avenue d’en bas jusqu’à Jimmy Leclerc, virage et retour par l’Avenue d’en haut jusqu’à l‘Hôtel de Ville avec un arrêt au Café Bleu.

Durant les années 1940, Sylvester Redmond (1917-2001) fonde les Autobus Redmond  qui desservent Saint-Georges même, ainsi que les voyages vers l’extérieur. Quelques années plus tard, la Compagnie Quebec Central Transportation achète les Autobus Redmond. En mai 1961, Autobus Fortin et Poulin de Jean-Paul Fortin et de Benoit Poulin à Ernest (1929-2011) se porte acquéreur des Autobus Quebec Central. En 1971, cette entreprise passe de deux à vingt-deux autobus  et compte vingt-cinq employés. Naturellement, le transport des Beaucevillois vers Québec est ainsi facilité. De plus, un service de Saint-Georges via Lambton et Sherbrooke se fait quotidiennement. Ce dernier service était effectué par les Autobus Thibaudeau et Frères de Charles-Auguste Ti-Clin Thibaudeau (1922-1973) et autres.

De plus, en novembre 1972, Fortin et Poulin vend le service scolaire à Autobus des Érables…qui offre tous les jours le service vers Québec et en saison estivale, le trajet Québec-Saint-Georges-Hampton Beach-Boston. Le transport des colis semblaient jadis fort utile.

À Beauceville, de 1958 à 1973, Antoine Martel à Napoléon et de son épouse Rita Poulin à Louisda opèrent Martel Autobus Enr., dédié surtout au transport scolaire. À la fin de 1960, AutoBusque de Frédéric Busque (1917-2005) de Notre-Dame-des-Pins accommode, entre autres, aller-retour, les étudiants de Saint-Georges qui fréquentent l’École Normale.

Enfin, Beauce Autobus Inc. naît à Beauceville en 1989. Victor Bolduc offre un service d’autobus scolaires et autres transports nolisés.

 

André Garant

 Vers 1950, Georges Cloutier de Beauceville-Est  offre son service d’auto-neige à 16 passagers. À cette époque, les routes de la Beauce ne sont pas toutes carrossables.

 


Comments