L’Irlandais Michaël Foley, 2e maire de Saint-François



En 1858, moins de 12 ans après son arrivée d’Irlande, Michaël Foley devient le 2e maire de l’histoire de Saint-François-de-Beauce. En 1863, il est recensé comme secrétaire-trésorier de cette municipalité de la vallée de la Chaudière.

Pas besoin d’accommodements raisonnables pour Michel Foley, cet Irlandais catholique, cultivateur-instituteur-maire…et père de famille. Ses enfants Foley marieront des Grondin, Veilleux, Maheux, Nadeau, Lacombe, Poulin, Pépin, Plante, Mathieu, Poirier.

1826 : naissance de Michaël Foley quelque part en Irlande, fils de William Foley et de Jane Elisabeth Agers (inhumée à Dublin, à Cork?).

1831 : selon la tradition orale familiale, un soldat protestant plaque un fusil à la tempe du jeune Michaël, catholique, qui se réfugie sous son lit.

1846 : arrivée au Canada avec son père veuf, William, et son frère Luke.

Les dates sont les yeux de l’histoire…On ne sait rien de la vie des Foley en Irlande ou si peu. De bouche à oreille, on raconte un séjour de trois mois en mer, mais pas le nom du bateau.

William et son fils Luke étaient unilingues anglais. Cependant, Michaël devient rapidement Michel Foley, cultivateur en 1872 d’une concession du rang Saint-Louis nord-ouest de Saint-François-de-Beauce, futur Beauceville. Certaines archives notent qu’il est aussi instituteur. Cet Irlandais vit donc en plein milieu francophone et épouse une francophone.

1848 : mariage de Luke Foley et de Bridget Cullen à Saint-Edouard-de-Frampton, aujourd’hui à trente minutes de Beauceville. Parents de 4 filles et 2 garçons.

1849 : mariage de Michaël Foley à Saint-François-de-Beauce à  Euphémie Lapierre dit Denis, fille de Louis Denis et Rosalie Grondin.

1850-1871 : naissance à Saint-François des 8 garçons et 4 filles  de Michaël et    Euphémie

1850 : naissance de l’aînée de Michaël et Euphémie, Elisabeth Foley, mère de ma grand- mère, Marie-Grondin-Garant.

 1854 : décès et inhumation du père de Michaël, William Foley (1785-1854)  à Saint-François-de-Beauce

1870 : Luke Foley est dit résidant de Saint-Odilon-de-Cranbourne, canton en périphérie de Frampton.  Il déménagera sous peu en Estrie : contremaître dans un moulin à East-Angus.

1871 : mariage à Saint-François-de-Beauce de Elisabeth Foley et de Bernard Grondin, fils de Jean Grondin et de Césarie Poulin

1878 : décès et inhumation de Luke Foley (1819-1878) à Saint-Michel de Sherbrooke

1888 : naissance à Saint-Éphrem-de-Tring (Beauce) de Marie Grondin, fille de Bernard  Grondin (1850-1926) et de Elisabeth Foley (1850-1941), tous deux inhumés à Saint-Évariste, en Beauce

1894 : décès et inhumation de Michaël Foley à Saint-Honoré-de-Shenley, en Beauce

1912 : mariage à Saint-Évariste-de-Forsyth (Beauce) de Marie Grondin  et de William Garant, fils de Polycarpe de Saint-Éphrem-de-Beauce.

1914 : naissance à Saint-Georges-de-Beauce de Lucien Garant, fils de Marie Grondin (1888-1980) et de William Garant (1890-1950)

1919 : décès et inhumation de l’épouse de Michaël Foley, Euphémie Lapierre dit Denis  (1831-1919) à Saint-Honoré, en Beauce

De l’Irlande à Saint-François-de-Beauce. De l’Atlantique à la Chaudière. De l’anglais au français.

 

André Garant

Sources: Dossier et recherches généalogiques personnelles