Jean-Claude Dupont


Jean-Claude Dupont

Jean-Claude Dupont naît le 27 avril 1934 à Saint-Antonin-de-Kamouraska, circonscription de Rivière-du-Loup. Quatrième d’une famille de sept enfants, ses parents avaient un petit magasin général. En 1963, il épouse Jeanne Pomerleau, ethnologue beauceronne.

. Il s’inscrit en Droit à l’Université Laval à Québec, mais décide de poursuivre plutôt en Lettres. Il y rencontre Luc Lacourcière qui devient son maître et le dirige vers des enquêtes de terrain.

En tant qu’auxiliaire de recherche au Département de géographie et au Centre d’études nordiques de l’Université Laval, il travaille à la préparation de deux manuscrits, Inventaire toponymique des îles du Saint-Laurent et Les noms de lieu de la Beauce.

Il travaille au Centre d'études nordiques avec Jacques Rousseau sur l'ethnographie des côtes de Terre-Neuve et entame ensuite sa carrière de professeur, d'abord à la Memorial University à Saint-Jean de Terre-Neuve de 1964 à 1965 comme professeur de français et de civilisation, puis à l'Université de Moncton au Nouveau-Brunswick de 1965 à 1967. Il y enseigne en littérature canadienne et en ethnographie canadienne-française.

Spécialiste de la culture matérielle, Jean-Claude Dupont a inauguré les études dans ce domaine de l’ethnologie. Durant ses trente années d’enseignement, il a dirigé plus de 50 mémoires de maîtrise et 25 thèses de doctorat. Il a publié seul ou en collaboration un nombre impressionnant d’ouvrages sur la culture matérielle des francophones en Amérique du Nord dont Héritage d'Acadie (1972), Histoire populaire d'Acadie (1979) et L'artisan forgeron (1979). De 1976 à 1982, il dirige le Centre d'études sur la langue, les arts et les traditions des francophones en Amérique du Nord (CELAT), fondé l'année précédente par Jean Hamelin. En 1978, il est aussi l’auteur de Le légendaire de la Beauce (Les Éditions leméac, 197 pages).

Ses travaux universitaires et son implication dans le domaine du patrimoine lui ont valu plusieurs distinctions, dont le prestigieux prix Gérard-Morisset pour le patrimoine qui lui est décerné en 1998. Il a aussi publié une imposante collection de volumes sur les légendes des quatre coins de l’Amérique françaises aux Éditions J.-C. Dupont.

Depuis 1984 et parallèlement à ses travaux universitaires, Dupont s'emploie à illustrer des légendes et des coutumes de l'Amérique française inspirées principalement de ses enquêtes sur le terrain. Sa collection de peintures d'expression naïve comporte plus de quatre cents toiles et tableaux qui font l'objet d'expositions.

André Garant

Sources

http://pacmusee.qc.ca/fr/medias/communiques-de-presse/sur-le-chemin-des-legendes-une-biographie-de-jean-claude-dupont

BMS2000 et Ancestry.ca


Comments