Achille Goulet



Achille Goulet (1898-1950)

Achille Goulet est né à Saint-Gervais de Bellechasse. De 1918 à 1923, il est professeur à Saint-Calixte de Plessisville. Le 29 juin 1921, Achille Goulet y épouse Olivine Faucher (1900-1950). Achille occupera un poste de professeur à l’École Normale de Beauceville, ouverte en 1923. Il enseigne alors les mathématiques et la pédagogie pendant 27 ans.

 M. Goulet demeure très impliqué dans la communauté de Beauceville : commissaire d’école, conseiller municipal, membre du Conseil de surveillance de la Caisse Populaire de Beauceville, président des Lacordaires et des ligues du Sacré-Coeur du Vicariat 13. Il est aussi le promoteur de l’École presbytérale de Beauceville qui opère de 1947 à 1954.

Maire de Beauceville-Ouest (1947-1949), M. Goulet fera beaucoup de représentation pour l’obtention d’un aqueduc moderne presqu'entièrement terminé en 1949; d’ailleurs, au printemps 1950, sous le mandat du maire Charles Poulin, cet aqueduc est inauguré  officiellement. Il collabore même à la reconstruction de l’usine Planchers Beauceville.

Fondée en 1925 à Beauceville, avec Joseph Tanguay, Majorique Gilbert, Henri Renault, Joseph-Henri Desrochers et Philippe Angers, Achille Goulet est copropriétaire de la manufacture de chaussures, la plus ancienne de la Beauce. À Vallée-Jonction, en 1939, il devient coactionnaire de The Valley Shoe Co. avec J.D.Vachon, Eusèbe Vachon, Hector Latulippe, Wilfrid Cliche, Louis-Denis Jacob et Linière Jacob.

En 1940, Achille achète même deux grandes terres adjascentes au rang Saint-Joseph à Beauceville dont celle d'Odilon Poulin (1901-1986)et d'Exilia Bernard. Entreprenant, aussi cultive-t-il des pommes de terre en quantité industrielle et il s’adonne à l’apiculture. Sa fille Yvonne élèvera de nombreuses dindes sur cette ferme familiale.

 En France, en novembre 1950, la tragédie aérienne du Mont Obiou coupe les ailes de cet homme d’affaires, à peine âgé de 52 ans. Beauceville se souvient des services rendus par M. Goulet et reconnaît son talent d’entrepreneur. Achille Goulet a laissé sa marque en Beauce.

 http://sites.google.com/site/wwwpatrimoinebeaucevilleca/m-mme-achille-goulet-et-la-tragedie-de-l-obiou-1950-bientot-60-ans

 

André Garant


Comments